masculins / L1

La 11ème journée de championnat

Publié le 02 novembre 2012 à 15:00 par T.B

Un week-end marqué par des derbys en Bretagne et en Garonne, ainsi que le déplacement des Verts dans la capitale.

Programme :

Stade Brestois 29 (15e) –FC Lorient (9e)
Dans ce derby breton, avantage aux locaux à priori. Invaincus à Francis-Le Blé (3v ; 1n), les Brestois vont tenter de profiter des lacunes défensives de Lorient. Malgré un nul héroïque arraché face à Ajaccio, les hommes de Christian Gourcuff ont encaissé dix buts lors des 180 dernières minutes.

Paris Saint-Germain (1er) – AS Saint-Etienne (5e)
Les deux meilleures défenses du championnat vont s’affronter au Parc. Une enceinte où les Verts n’ont pas coutume de briller : deux succès en trente-et-un déplacements ! Autre statistique : le PSG est la seule équipe à n’avoir pris aucun but après la pause.

Evian TG FC (17e) – LOSC Lille (10e)
Forts de leurs trois matchs de rang sans défaite, les Dogues partent favoris à Annecy. Ils pourront aussi s’appuyer sur la démonstration de l’an passé (0-3) afin de battre l’ETG. Les Savoyards n’ont toujours pas dépassé la 14e place cette saison.

OGC Nice (16e) –  AS Nancy Lorraine (20e)
Malheur au vaincu dans ce duel du bas de tableau. Les Aiglons ont l’occasion de distancer un adversaire direct dans l’optique du maintien. Mais les Lorrains restent sur trois voyages fructueux au Ray (1v ; 2n)… Si telle le veut la tradition, il faudra rester jusque dans les dernières minutes.

Stade Rennais FC (12e) – Stade de Reims (7e)
En championnat, les Rémois n’ont toujours pas gagné à l’extérieur et ne l’ont plus emporté à Rennes depuis 1959. Cependant ils se souviendront d’une victoire en Coupe de la Ligue (0-1) en 2006. De leur côté, les Bretons enregistrent les retours de Yann M’Vila et Chris Mavinga.

ESTAC Troyes (19e) – Montpellier Hérault SC (13e)
L’équipe de Jean-Marc Furlan respire mieux après son succès sur l’OM et le nul à Reims. Face à eux, des Héraultais rassurés cette semaine contre Nice (3-1) et Bordeaux (1-0) et qui prendront à nouveau le jeu à leur compte. Le champion sortant n’a plus trop le droit à l’erreur sur le plan comptable.

Valenciennes FC (6e) – FC Sochaux-Montbéliard (18e)
Depuis 1979, Sochaux cherche en vain une victoire en terre nordiste. Fin de série ? On peut en douter vu le début de saison de Valenciennes, notamment au Hainaut. Aucune défaite, treize buts inscrits et l’intenable Anthony Le Tallec, auteur de quatre buts en dix tentatives devant son public.

AC Ajaccio (14e) – Olympique de Marseille (3e)
L’une s’est faite remonter de trois buts d’avance, l’autre n’a pas joué en raison des conditions météorologiques. L’ACA et l’OM auront à cœur de relancer la machine après un mois d’octobre au ralenti. Un match nul n’arrangerait donc rien. Pourtant sur les confrontations historiques, c’est l’équilibre parfait (4v ; 2n ; 4d ; 14bp ; 14bc).

Olympique Lyonnais (4e) – SC Bastia (11e)
On l’a dit et répété : Gerland ne réussit pas au Sporting. Raison de plus pour les Lyonnais de prendre les trois points et rester au contact des premiers rôles. Mais Bastia ne voudra pas stopper sa série de cinq rencontres consécutives sans défaite.

Girondins de Bordeaux (8e) – Toulouse FC (2e)
Le derby de la Garonne a souvent été indécis, voire spectaculaire à l’image du 4-3 en 2007. Et même si les Girondins gardent l’ascendant historique (20v ; 9n ; 6d), gare au TFC ! Les Toulousains se sont déjà imposés à Nancy, Caen, Troyes et Evian cette saison. Ils n’ont échoué que face à Montpellier (1-1) et Paris (2-0).