Site officiel de
L'Olympique Lyonnais

masculins / FC Lorient – OL J-2

La 8ème journée de L1

Publié le 05 octobre 2012 à 11:00 par R.B

Si les yeux seront évidemment rivés sur le choc entre l’OM et le PSG pour la tête du championnat, cette journée gratifiera les spectateurs de belles affiches

Si les yeux seront évidemment rivés sur le choc entre l’OM et le PSG pour la tête du championnat, cette journée gratifiera les spectateurs de belles affiches en haut du tableau en rappelant qu’il y a eu des matchs en milieu de semaine pour les 5 clubs européens…

Le programme

AS Saint-Etienne (11e) – AS Nancy Lorraine (19e)
Les Stéphanois végètent en milieu de classement. Plus aussi impériaux à domicile, les Verts ont déjà laissé échapper huit points sur leur pelouse depuis l’entame de la saison. Mais la situation paraît encore plus inquiétante pour les hommes de Jean Fernandez. Ils restent en effet sur six revers de rang.

Montpellier Hérault SC (13e) – Evian TG FC (18e)
Le même mal ronge les Héraultais à la Mosson. Défait deux fois successivement à domicile, soit autant que sur tout l’exercice précédent, le champion sortant a perdu de sa superbe, notamment dans l’assise défensive. Un point commun avec l’ETG (neuf buts encaissés en sept rencontres) qui n’a encore jamais marqué le moindre point loin de ses bases. Le MHSC qui vient de prendre un point en LDC à Schalke 04.

  LOSC Lille (15e) – AC Ajaccio (9e)
Les Nordistes sont en « crise ». Une seule victoire dans le temps règlementaire en l’espace de deux mois : du jamais vu sous l’ère Garcia ! Et l’absence de Rio Mavuba ne devrait rien arranger…  Sans oublier la défaite mardi soir face au FC Valence (0 à 2) en LDC ! Mais sur leurs dernières sorties les Dogues ont montré du mieux dans le jeu développé. En face, Ajaccio tentera de bonifier la victoire décrochée contre Brest samedi dernier.

Stade de Reims (8e) – OGC Nice (12e)
Capables du meilleur comme du pire sur leur terrain (3V ; 2D), les hommes d’Hubert Fournier réalisent pourtant un bon début de championnat (11 points). Ils devront néanmoins se méfier des Aiglons, invaincus à l’extérieur et qui comptent bien le rester.

FC Sochaux-Montbéliard (17e) – Stade Rennais FC (14e)
Les Doubistes flirtent avec la zone de relégation, comme vraisemblablement toute la saison. En revanche, c’est plus étonnant pour des Bretons habitués à jouer les trouble-fêtes en haut du tableau. Grâce à la spectaculaire recrue Romain Alessandrini, Rennes devrait poursuivre sa marche en avant.

Toulouse FC (6e)  – Valenciennes FC (7e)
Dans l’ombre des affiches du dimanche, on suivra avec intérêt l’opposition entre le TFC et VA. L’une réputée pour sa solidité et l’autre pour sa vivacité. Deux équipes qui se projettent rapidement vers l’avant et qui sont susceptibles de gêner les grosses cylindrées du championnat.

FC Lorient (4e) – Olympique Lyonnais (3e)
Même constat pour Lorient. Les hommes de Christian Gourcuff sont invaincus grâce au réalisme d’Alain Traoré, auteur de 4 buts en 450 minutes de jeu.  Mais l’OL voyage bien et n’a pas connu la défaite à l’extérieur cette saison. L’enjeu est donc de taille pour une place sur le podium. L’occasion aussi pour Arnold Mvuemba de retrouver ses anciens coéquipiers.

Stade Brestois 29 (10e) – Girondins de Bordeaux (5e)
8 avril dernier : Caen s’imposait 1-0 face à Bordeaux. Depuis les Girondins ont signé une série de 14 matchs d’invincibilité en championnat, mais vient de perdre en Ligue Europa. Brest tentera d’y mettre fin et signer un quatrième succès au stade Francis-Le Blé pour s’installer dans la première partie du tableau.

SC Bastia (16e) – ESTAC Troyes (20e)
Deux équipes concernées par le maintien vont s’affronter la peur au ventre à Furiani. Troyes demeure la seule équipe à n’avoir glané aucun succès en championnat. Quant aux Corses, ils chercheront à stopper l’hémorragie de buts encaissés (15 sur les 5 derniers matchs).



Olympique de Marseille (1er) – Paris Saint-Germain (2e)
Le choc de la Ligue 1 n’aura jamais aussi bien justifié son engouement. Le leader accueille le favori du championnat, revenu à trois longueurs, mais défait en LDC. Les hommes de Carlo Ancelotti, battus à Porto 1 à 0 en LDC,  peuvent reprendre le leadership à leur rival marseillais en cas de succès. Un vrai premier test pour l’OM, qui a également joué en milieu de semaine, et gagné 5 à 1, après un début de saison quasi-inespéré.



CLAIREFONTAINE, partenaire officiel de l’Académie OL.

Sur le même thème