masculins / FCGB - OL

L’analyse du consultant

Publié le 27 septembre 2015 à 07:30 par SC

Claude-Arnaud Rivenet et Christian Bassila ont livré leur analyse après la défaite lyonnaise à Bordeaux.

Claude-Arnaud Rivenet

« Je suis déçu. On restait sur une bonne dynamique. On est retombés dans nos travers. On ne s’est pas donné les moyens. Il n’y a pas eu de révolte après le premier but. On s’est laissé manger. On a été battu dans les duels, l’agressivité. Les Bordelais avaient plus d’envie. Je ne sais pas pourquoi. Beaucoup de joueurs avaient des choses à prouver, devaient se montrer. On n’a pas senti une équipe conquérante même s’il y a eu beaucoup de changements. Non, ce n’est pas inquiétant pour Valence. Mais ce sont des points qu’on laisse en route. On se donne de moins en moins le droit à l’erreur.

On encaisse deux buts sur coup de pied arrêté. C’est un état d’esprit sur cette phase de jeu. Ça dénote peut-être une petite défaillance mentale…Ghezzal a fait une bonne entrée. Il a tenté des choses. Il a mis de la vie et ce qu'il nous manquait. Le ballon circulait plus vite.

Le tournant du match ? C’est à la 11ème minute. Il y a encore 0 à 0. On manque d’agressivité sur le coup-franc de Valbuena. Personne ne prend le ballon. On rate une grosse occasion. On aurait pris confiance et le match n’aurait pas eu la même physionomie. On n’a pas été efficaces sur coups de pied arrêtés dans les deux surfaces. »


Christian Bassila

« Au vu du début de match, on s’attend pas à ce score-là. Les Lyonnais étaient intéressants dans la construction. Les Bordelais marquent sur leur première occasion et ça nous fait mal. On pensait qu’il y avait de la place. C’est un match étrange. On ne peut pas dire qu’on est passés à côté du match mais on ne peut pas dire non plus qu’on ait mis les ingrédients nécessaires. Chantôme et Saivet ont régné en maîtres au milieu. On n’a pas été assez performants dans la récupération. Tout n’est pas à jeter. Il fallait retrouver des repères avec des associations inédites.

Il n’y aura pas d’impact sur le match de mardi. C’est une compétition différente. Les Lyonnais savent l’enjeu. Ça va être une toute autre motivation. Pour la récupération et pour l’ambiance, on aurait aimé revenir avec une victoire. Il va vite falloir basculer sur la préparation de Valence. Je ne me fais pas de souci ».

Sur le même thème