masculins / OL - Valence CF

L’analyse du consultant

Publié le 30 septembre 2015 à 09:30 par SC

Claude-Arnaud Rivenet a livré son analyse après la défaite lyonnaise face à Valence CF.

Claude-Arnaud Rivenet

«Il y a de la déception et de la frustration. On avait fait une bonne entame. On aurait pu revenir à la mi-temps à 1-1 .On a vu une belle équipe de Valence. Elle jouait à son rythme. Elle maitrisait son sujet. On n’a pas réussi à mettre le feu. Je ne sais pas si on n’avait pas les jambes… La défaite est préjudiciable. On doit récupérer des points à l’extérieur. Tout espoir n’est pas perdu. Le Zénith (victoire 2-1 contre Gent) a confirmé qu’il était le favori de ce groupe. Il va falloir aller titiller Valence pour la deuxième place. Il faut aussi sortir les points positifs. On a montré de l’envie et de la combativité mais ça ne suffit pas toujours. On n’arrive pas à faire deux mi-temps consécutives de haut niveau. Il va falloir continuer à travailler. On a senti que l’équipe a pioché physiquement dans les dix dernières minutes. Domenech, le gardien de Valence, a fait de beaux arrêts dans les dernières minutes. On a été en danger sur les corners. Il va falloir régler ce problème. Il faut peut-être un marquage plus serré… Aldo Kalulu m’impressionne. Il arrive à se mettre au niveau de la Ligue des Champions. C’est bluffant.

Le tournant du match ? C’est la 42ème minute de jeu. Darder a demandé de mettre le ballon en touche car il est blessé. Il doit se mettre à terre. On continuer à jouer. Le changement avec Jordan Ferri va se faire. Un coup  franc est joué rapidement par le FC Valence. On est mal placé. C’est cette action et ce but qui nous plante. On prend un petit coup sur la casquette avant la mi-temps. C’est ce genre d’erreurs qu’on ne voit pas chez les équipes qui ont plus d’expérience dans cette compétition.

Sur le même thème