masculins / OM - OL J-1

La conf. de presse de Gérard Houllier et le groupe

Publié le 30 janvier 2007 à 14:46 par RB

Pas question de revanche pour Gérard Houllier face aux Marseillais. Le Brésilien Fabio Santos, qualifié ou non, sera du voyage…

17 joueurs feront le déplacement à Marseille : : Coupet, Vercoutre – Clerc, Réveillère, Cris, Squillaci, Abidal, Tiago, Källström, Juninho, Fabio Santos, Govou, Fred, Baros, Malouda, Müller, Ben Arfa.

Gérard est-ce un match revanche par rapport aux 2 dernières oppositions ?
« Eux, ils parlent de revanche en pensant au match de championnat qu’ils ont perdu 4 à 1. Moi, pas. Sinon, je pourrais en parler par rapport à celui de notre élimination en Coupe de France la saison dernière. Les Marseillais avaient été plus heureux que nous dans ce match. Cette saison, nous avons une équipe de coupe ».

Un gros match comme celui-ci est-il une bonne chose ?
« Je pense que c’est bien. Cela va nous remobiliser sur un autre front dans une rencontre où il y aura de l’émotion, de la passion, de l’engagement… Il faudra de la sérénité. La sérénité, c’est important dans ce genre de match. Il faut être calme, contrôler ce qui se passe. Nous l’avions fait en championnat ».

Est-ce qu’il y a des choses qui ont changé depuis le mois d’octobre dernier et le récent mercato ?
« L’OM a récupéré Cissé ; Rodriguez est arrivé. Nous, il y a l’échange Carew-Baros. Il y a donc eu des modifications ponctuelles qui ne changent rien au global. A l’OL, j’ai fait un recrutement d’anticipation. A nous de jouer notre match. On n’est pas obsédé par l’adversaire. Cela a un côté inhibiteur que je n’aime pas ».

La réussite de l’OL à Marseille ces dernières saisons ?
« Je suis trop récent pour tirer une conclusion personnelle sur 2 matchs. C’est simplement un gros match. Les grands joueurs montrent une dimension différente de leur football dans ce genre de rencontre et ceci sans faire injure aux autres formations rencontrées. »

Le groupe est-il affecté par les derniers résultats ?
« L’amour propre en a pris un petit coup. J’ai revu les 2 derniers matchs, ils ne sont pas vides de contenus. Il y a juste un petit coup de mou au niveau des résultats. Les grandes équipes se montrent encore plus fortes dans l’adversité. Alors, c’est logique que les joueurs ne s’en foutent pas. J’aime bien qu’ils soient ainsi. A la rigueur, cette période nous humanise. Et puis, je préfère gagner le championnat dans la douleur, la bagarre… le football, c’est comme ça. Il faut continuer à être sérieux, à travailler. Il faut reprendre un rythme, un ascendant que nous avions. Je suis contre l’idée que notre première partie de saison nous a desservis. Il faut au contraire s’appuyer dessus. Restons encore plus unis que d’habitude en gardant notre joie de vivre. Le match le plus important, c’est celui de Marseille. Chaque chose en son temps ».

Sur le même thème