masculins / LOSC - OL

La conférence de presse d’Henri Bedimo

Publié le 21 février 2014 à 15:19 par R.B

L’un des hommes en forme de l’OL a répondu aux questions des médias avant la rencontre dans le Nord face au LOSC…

 Henri enchaine les matches et les performances de haut niveau depuis plusieurs mois. Il fait de gros dégâts dans son couloir par son impact offensif incessant. 6 passes décisives en championnat la plupart venues de centres précis comme celui adressé dimanche dernier à Jimmy Briand contre l’AC Ajaccio. Il n’était pas du déplacement à Odessa. « On a regardé le match ensemble, ceux qui étaient restés à Lyon. Le club n’a pas négligé ce match. C’est un autre groupe qui a joué et bien joué. On a toutes nos chances pour le match retour. Le coach a fait un choix et souffler ne fait pas de mal ».

Au repos jeudi soir, le Camerounais va reprendre son poste dimanche dans le Nord. Que pense-t-il de ce match ? En gagnant, on se donnerait la possibilité d’être pas loin lors du sprint final… Mais quel que soit le résultat, il ne condamnera aucune des deux équipes. En sachant aussi qu’il y a plusieurs prétendants pour cette troisième place. Je ne pense pas que l’OL soit favori dans ce match. Nos prestations nous donnent de la confiance, de la fierté. On a repris 10 points à Lille. Restons concentrés sur l’objectif final. Le bilan, il se fait après la 38ème journée. Après, si on fait un très bon résultat, les équipes vont sentir notre souffle… Le LOSC a la pression ? Non. Il y a des joueurs confirmés. Le coach ? Je suis toujours content de le croiser. Il m’a beaucoup apporté à Montpellier ».

Cet OL qui va mieux comptablement a donné quelques signes de fatigue. De là à parler d’usure liée aux efforts à fournir pour revenir au classement… « Non, il n’y a pas d’usure, mais nous ne pouvons pas être toujours flamboyant. On essaie de rester dans notre projet de jeu. Cette position de lièvre nous va bien… ». Et d’expliquer ce retour olympien : «on est revenus par le travail, la soif d’aller plus haut, la prise de conscience que l’on était dans un grand club qui a des ambitions, qui réclame de la qualité. Tout n’est pas encore parfait… Ce retour prouve que le groupe a un potentiel, et une force mentale. Ce n’est jamais agréable de perdre des matches 5 à 1, 4 à 0… On avait aussi à une certaine époque trop de blessés parmi les joueurs importants… ».

 Henri est en pleine bourre. « Je suis animé par l’envie d’excellence et je suis aidé dans mes performances par le groupe. Je suis dans un grand club… Tous ces éléments me donnent de la force, de la fierté. Je sais aussi qu’il faut se remettre continuellement en question. Suis-je à mon meilleur niveau ? J’ai été champion avec Montpellier en ayant fait une saison pleine. La suivante, cela a été différent. J’ai eu moins de réussite… Cette saison, j’essaie de profiter du collectif pour m’améliorer et j’espère que cela va durer le plus longtemps possible ». Défenseur offensif, il ne soit pas pour autant reconverti en ailier : « Je ne marque pas et je suis heureux à mon poste où le coach nous accorde de la liberté offensive. C’est agréable… ». Et le défenseur délivre des caviars à ses attaquants. « J’en suis à 6 passes décisives en championnat. 10 passes, c’est un objectif que je me suis fixé, une pression. Mais je reste d’abord défenseur. Je ne suis pas obnubilé par mes passes… ».

Défenseur et passeur décisif en grande forme dans l’optique d’atteindre les objectifs de l’OL et d’une place de titulaire dans sa sélection ? « Je ne sais pas si j’ai marqué des points pour la sélection. Je n’y pense pas pour l’instant. Je penserais à l’équipe nationale après… Samuel Umtiti avec le Cameroun ? Il est camerounais d’origine… S’il nous rejoignait, ce serait un plus pour l’avenir… ».


A voir aussi

- Toutes les infos sur la rencontre LOSC - OL
- Le calendrier de l'OL saison 2013 - 2014
- Le classement de la L1
- Toute la gamme Exterieur sur la boutique en ligne

Sur le même thème