masculins / OL - RC Lens

La conférence de presse d’Hubert Fournier

Publié le 22 août 2014 à 12:21 par R.B

Au lendemain de la défaite face au FC Astra, l’entraineur lyonnais a tenu son point presse avec en toile de fond, la venue du Racing Club de Lens dimanche à 14h…

ABSENCES

« Cela handicape l’équipe. Il faut faire avec les joueurs aptes et on a vu en première période que l’on pouvait gagner. C’est plus un problème de continuité dans nos matches. Mamade Dabo n’est pas loin du retour sans être à son pic de forme… Gourcuff ? Aucun délai. J’ai essayé de tabler sur un délai raisonnable…  le plus tôt serait le mieux… Résigné ? C’est un fait. Je suis quelqu’un de factuel. Il n’est toujours pas parmi nous. Cela nous complique la tâche… on aurait besoin de lui… Son corps n’est pas apte à nous accompagner. Grenier ? On avait une chance sur deux en le remettant. C’est tombé du mauvais côté. Il va être opéré. Ce sera au moins réglé. C’est entre 6 et 8 semaines d’arrêt. On sait où on va »

MERCATO

« C’est délicat de remplacer Clément Grenier. Il ne faut pas faire n’importe quoi sur le moment… Il va revenir dans 6/8 semaines. Des départs ? Il faut poser la question au président. Dans notre situation, je ne vois pas l’intérêt que des joueurs cadres nous quittent. Recruter ? On ne va pas empiler des joueurs… On va faire le dos rond… »

PRIORITE

« C’est le match de dimanche… On verra ensuite pour jeudi… On fera tourner au milieu puisque Ferri est suspendu et on apportera peut-être un peu de sang neuf.  Maxime Gonalons, on va le garder au milieu dimanche et on changera jeudi. Jouer dimanche à 14h, ce n’est pas le meilleur moyen avant de jouer jeudi… mais ce n’est pas une excuse. Pour la confiance, c’est important de faire une prestation significative en termes de contenu et le résultat sera la conséquence de ce que l’on fera »

PEUR à DOMICILE

« On a fait preuve d’une certaine fébrilité défensive jeudi soir mais pas contre Rennes… Après le milieu de terrain n’a pas été très utile pour contrer les vagues roumaines… »

LENS

« Cette équipe me fait penser un peu à Astra… Il y a de la vitesse, de la percussion devant… Une équipe de contres. Mais le plus grand ennemi de Lyon, c’est lui… »

COUPE d’EUROPE

« On a revu le match avec e staff. Cela correspond à ce que l’on avait vu. Une première mi-temps maitrisée avec des contres adverses puis une grande fébrilité qui a donné confiance à notre adversaire. Physiquement l’équipe a eu du mal à tenir le rythme adverse ; les joueurs étaient émoussés en fin de rencontre. C’est inquiétant car il  y a des matchs rapprochés qui arrivent. »

PREPARATION PHYSIQUE

« Il ne faut pas tout remettre en cause, mais faire juste une analyse objective sur ce match. Il y a aussi un gros aspect mental. Dès que l’on a été mis sous pression, on n’a pas eu le répondant nécessaire »

PRESSION

« Si cela nous paralyse, on n’ira pas en phase de poules. Cela doit nous galvaniser. Le meilleur moyen de préparer le match retour, et je suis confiant au regarde de la première période, c’est d’aborder le match de dimanche de la meilleure des façons en maitrisant nos temps faibles par exemple. Il faut avoir à cœur d’être plus hermétique défensivement. La pression à l’OL a toujours été grande »

TOUTES LES NEWS SUR OL-LENS I LE CALENDRIER I LE CLASSEMENT

Sur le même thème