masculins / OL - Strasbourg J-2

La conférence de presse d'Alain Perrin

Publié le 30 novembre 2007 à 16:24 par BV

Alain Perrin est revenu sur la rencontre de mardi face à Barcelone et a évoqué la réception de Strasbourg, dimanche.

Mentalement, le match nul face à Barcelone a fait du bien…
Plus que le match nul, c’est le contexte et le contenu du match, avec de la qualité, qui sont intéressants. On a fait jeu égal avec Barcelone. Un gros match donc sur le plan défensif, avec de la qualité défensive. Ce match nul nous offre le droit de disputer un seizième de finale retour contre Glasgow qu’il faut bien préparer au travers de nos échéances en Ligue 1. On doit dès maintenant se reconcentrer sur le championnat qui est notre fil rouge. On a la chance que notre match soit décalé à dimanche, cela nous offre une journée supplémentaire de récupération.

Allez-vous profiter de ces matchs de championnat pour affiner certains secteurs de jeu en perspective de ce match à Glasgow ?
Oui. On a vu face à Barcelone ce que l’on est capables de faire mais également ce qu’il faut améliorer. Les matchs de championnat sont en quelque sorte des répétitions générales. Mais l’objectif ne doit pas simplement être d’améliorer notre qualité de jeu mais également conserver cet état d’esprit axé sur la gagne. Il n’y a pas de meilleure préparation pour une finale que de gagner les matchs précédents.

Comment se reconcentrer et se replonger dans le championnat après une rencontre face au Barça en Champions League ?
En rappelant aux joueurs l’importance de chaque match, le fait également que l’on joue à Gerland. Il faut demeurer sur notre dynamique positive en championnat. On sort d’une victoire à l’extérieur qu’il faudrait bonifier car elle compensait simplement une défaite à domicile. Notre dernier match à Gerland est un match perdu; ça doit donc nous "mettre en éveil". Strasbourg avait été capable de gagner à Lille 3 buts à 0, il s’agit donc d’une équipe qui possède des arguments pour contrer un adversaire, une équipe qui jouera sans complexe.

Que pensez-vous de cette quipe de Strasbourg ?
C’est une équipe capable de faire des résultats à l’extérieur, qui a bien entamé son championnat et voudra profiter de notre fatigue après la rencontre face au Barça, notamment sur des contres. Jean-Marc Furlan aime faire jouer son équipe, avec des joueurs qui vont vite et chercheront à profiter des espaces.

On a vu Grégory Coupet disputer l’opposition. Où en est-il ?
Il a mis les gants dans le but pour la première fois. Pour réintégrer le groupe, il faut quand même qu’il ait un peu plus d’entraînements. Il faut un peu plus qu’une opposition pour se retrouver dans le but en match.

Rémy Vercoutre a réalisé une très bonne prestation face au Barça. C’est rassurant pour les échéances à venir...
Je sais que Rémy (Vercoutre) est capable de faire ça. Je le savais avant. Il reste sur une bonne série. Auparavant, il manquait de matchs. Avec la répétition des rencontres, il affirme son niveau.
Sur le même thème