masculins / Croix-de-Savoie - OL J-2

La conférence de presse d'Alain Perrin

Publié le 01 février 2008 à 16:39 par AG avec BV

La Coupe de France prend-elle encore plus d’importance depuis l’élimination en Coupe de la Ligue ?
Bien évidemment. Maintenant il ne nous reste plus qu’une coupe nationale. On se doit effectivement d’aller le plus loin possible dans cette compétition et d’éviter surtout le piège et le faux pas contre Croix-de-Savoie.

Le tirage semble très favorable mais il faut tout de même être méfiant ?
Bien sûr que le tirage est favorable, on ne va pas dire le contraire. C’est mieux que de se déplacer chez une équipe de L1. Maintenant, faire respecter la hiérarchie c’est d’abord imposer un tempo, un rythme et être à notre niveau de jeu. Si on descend notre niveau de jeu à celui de l’adversaire à ce moment là, ça devient un match de football comme un autre avec beaucoup d’aléas.

Comme à Créteil, l’idéal serait de marquer rapidement ?
Oui ça serait intéressant effectivement de marquer vite. On sait que le challenge pour eux c’est d’être costaud défensivement le plus longtemps possible. A nous d’essayer de trouver l’ouverture pour ne pas les laisser rentrer dans le match mais aussi pour pouvoir gérer l’effectif par rapport aux échéances à venir.

Il faudra mettre l’agressivité qu’il n’y a pas eu face au Mans ?
J’en ai parlé aux joueurs. Pas seulement au Mans, c’est vrai que nos matchs à l’extérieur actuellement, y compris à Lens, y compris en première mi-temps à Saint-Etienne, n’ont pas été suffisamment engagés à l’inverse de ce qu’on peut faire à domicile. On a été obligés de jouer en réaction ensuite et de courir après le score. J’espère que sur ce match de coupe on sera suffisamment mobilisés d’entrée de match.

Est-ce que Jean-Alain Boumsong sera titulaire ?
Oui, Jean-Alain débutera. Il est qualifié donc il débutera la rencontre. C’est important qu’il trouve des automatismes. Il est très motivé pour trouver des repères dans l’équipe. On va compter sur son expérience qui va être importante contre une équipe moins bien classée hiérarchiquement. Les jeunes ont tendance à prendre ce genre de match à la légère alors que les anciens, avec leur expérience, se sont tous déjà fait surprendre une fois ou deux dans leur carrière par une équipe hiérarchiquement inférieure.

Ce sera peut-être l’occasion de faire souffler Karim Benzema ?
Karim ou d’autres. Crosas et Källström ont ressenti une petite douleur aux adducteurs. Juninho va souffler puisqu’il ne sera pas encore rétabli pour ce match. Jérémy Toulalan est suspendu. Après, des garçons comme Kim (Källström), comme Crosas qui ont eu des petites douleurs aux adducteurs, la question se pose mais il ne faut pas non plus diminuer l’équipe.

Sidney Govou a été absent longtemps puis est sorti face à Saint-Etienne. Où en est-il physiquement ?
A Saint-Etienne, il avait vraiment tout donné et il est sorti seulement à 5 minutes de la fin. Il a fait un gros match là-bas. Physiquement il revient, ça lui a donné du rythme et il va continuer à jouer justement pour retrouver ce rythme de la compétition.

Le mercato est terminé. Etes-vous satisfait ?
Oui, les départs ont été compensés. On a un équilibre dans le vestiaire avec un groupe un peu réduit puisque deux jeunes ont été prêtés. Mais compte tenu du nombre de matchs et des mois qu’il reste, je pense qu’on a, avec le retour très prochain de Cris, un groupe très compétitif.

Regrettez-vous le départ de Loïc Rémy qui rentrait régulièrement ces derniers temps ?
Il est souvent rentré car Kader Keita est à la CAN. Mais avec l’arrivée de Delgado et le retour de Kader d’ici une dizaine de jours, Loïc aurait moins joué alors que dans n’importe quel club de Ligue 1 il aurait un temps de jeu supérieur. Cela va faire du bien pour lui et pour nous de le situer dans un plan de carrière.

Delgado à l’occasion de prendre confiance dans un match comme celui dimanche ?
Oui. De toute façon la confiance vient avec l’accumulation du temps passé dans l’équipe, à l’entraînement, avec l’accumulation des matchs. Effectivement c’est un bon match pour lui.

Avez-vous visionné les rencontres de Croix-de-Savoie ?
Oui. On a regardé leurs deux rencontres face au Red Star et Auxerre. Ils sont bien organisés et possèdent des joueurs de qualités qui sont capables de nous surprendre si on n’est pas vigilants. Ce sont des garçons qui ont un passé de joueurs professionnels, qui vont se sublimer ; ils vont jouer à 110%. La difficulté pour nous sera de mettre du mouvement dans une défense renforcée. C’est comme de piloter une F1 dans une course de cotes : on risque de manquer d’espace pour trouver la fluidité dans le jeu. On devra être au top de nos performances pour faire la différence.

8 Lyonnais ont été appelés par Raymond Domenech pour évoluer en équipe de France. Cela vous pose-t-il un problème ?
Le problème est que certains joueurs vont enchainer les matchs : dimanche puis mardi ou mercredi. Je vais appeler Raymond Domenech pour connaitre les équipes qu’il compte aligner. Il doit avoir une idée à 90%. Je composerai mon groupe en fonction de celles-ci. Les joueurs rejoindront Paris dimanche soir grâce à un avion mis à leur disposition à Genève.

Cris devrait-il être opérationnel pour la rencontre aller face à Manchester ?
Mais il n’a même pas encore repris l’entraînement avec le reste du groupe ! On sait qu’après deux semaines de vacances, il faut 6 semaines pour être compétitif. Or Cris a été absent 6 mois. Chaque chose en son temps. Il faut lui laisser le temps de retrouver des sensations. On est très satisfait de la mobilité de son genou mais il manque encore de force.
Sur le même thème