masculins / OL - Auxerre J-2

La conférence de presse de Claude Puel

Publié le 20 décembre 2010 à 19:51

Au terme de l'entraînement, Claude Puel s'est exprimé devant la presse. Il a notamment évoqué la rencontre de demain face à l'AJ Auxerre.

Où en est l’infirmerie lyonnaise ?
Toulalan, Ederson et Cris sont forfait pour la réception d’Auxerre. Cris continue ses soins. Il sera disponible pour la reprise. Toulalan devrait également être prêt pour la reprise. Aly Cissokho s’est fait une petite entorse mais cela devrait aller.

Peut-on s’attendre au retour de Yoann Gourcuff mercredi ?
On peut le concevoir. J’attends de lui qu’il fasse un match plein, qu’il soit bien présent. Je ne suis pas sûr qu’il ait la possibilité de durer tout le match. On verra où il se situe au niveau du rythme, au niveau de la répétition des efforts spécifiques au match. Il aurait pu entrer à Marseille mais c’était équilibré, j’avais un peu peur de déséquilibrer le milieu. On était solides, or entrer dans un match avec autant de rythme n’est jamais évident. C’est la raison pour laquelle on n’a pas fait de changement au milieu. Le travail qu’il a fait pendant son absence va lui profiter dans la seconde partie de la saison. J’attends de lui qu’il fasse une bonne entrée, à fond. S’il doit faire une heure, il fera une heure mais à fond.

Comment abordez-vous ce match face à Auxerre ?
Ce sera un match difficile, pas évident car Auxerre est une équipe qui ne lâche rien, coriace. Ils peuvent être dangereux à tout moment par leur jeu de contres dans la profondeur. C’est une équipe qui n’est pas facile à jouer. Elle va de plus bénéficier d’un jour de récupération supplémentaire. C’est une équipe homogène, avec un gros bloc défensif. Tant que l’on n’a pas fait la différence contre ce genre d’équipe, on n’est pas à l’abri d’un retour. On ne s’attend pas à une partie de plaisir. Il va falloir cravacher pour mériter les fêtes de fin d’année.

Avez-vous le sentiment que l’OL fasse à nouveau peur ?
Ce qui est important, c’est surtout ce que l’on produit sur le terrain. On a encore une bonne marge de progression. On peut affiner encore notre jeu. On a par exemple vu un peu trop de déchet lors de notre début de match à Marseille. Actuellement, les joueurs se sentent costauds parce qu’ils évoluent en équipe, ils sont tous concernés que ce soit par les tâches défensives ou par l’apport offensif. On doit dégager plus de choses par rapport aux adversaires mais également par rapport à nous-mêmes.

Etes-vous disposé à laisser partir Alexandre Lacazette au mercato ?
Non. Il est très bien chez nous. On compte sur lui pour la seconde moitié de la saison. Je ne pense pas qu’il y  aura des joueurs prêtés parmi ceux qui évoluent parmi le groupe pro. On espère que l’on aura beaucoup de matches à jouer, on aura besoin de tout le monde. Concernant ce mercato, je n’ai pas de souhait car le groupe me convient très bien. Concernant Jean II (Makoun), c’est un élément important. On fera le point avec lui.