feminines / OL Féminin - PSG

La conférence de presse de Gérard Prêcheur

Publié le 22 avril 2016 à 11:01 par SC

Le coach de l'équipe olympienne s'est présenté en salle de presse à 48 heures d'affronter le PSG au Parc OL en demi-finale de la Ligue des Champions féminine.

Point santé

« On ne prendra pas de risque pour Amandine Henry et Claire Lavogez est forfait. »

La Ligue des Champions, un objectif

« C’est ma première demi-finale, au contraire de la majorité des joueuses. Le fait de jouer Paris ne donne pas le sentiment de jouer la Ligue des Champions. Je suis surpris de la sérénité du staff et des joueurs, par rapport à toutes les attentes du club. Je serais de mauvaise foi de dire que la Ligue des Champions ne soit pas une priorité pour nous. Je me suis approprié ce défi. C’est quelque chose d’important. »

L’élimination de la saison passée contre le PSG

« C’est une sanction très lourde. On a repris le dessus de cette déception. On a fait de belles performances contre Paris depuis. Les choses se sont bien rééquilibrées. Il n’y a pas de favori. Je ne suis pas dans ce registre. Je suis orienté sur le jeu. Il y a un sentiment de revanche dans les têtes mais c’est inconscient. Je n'ai pas besoin d’utiliser ce levier. C’est le passé. »

La forme des deux équipes

« On s’est améliorées dans le jeu. On a franchi un palier. Je sais que c’est dans la qualité du jeu qu’on pourra ou pas dominer notre adversaire… Il y a des enseignements à tirer des deux matchs précédents de la saison contre Paris. Je les garde pour moi. Il faut dissocier les compétitions. Rien n’est encore joué cette saison. On verra si on garde un ascendant sur Paris à l’issue des deux matchs européens. Le PSG a rattrapé l’OL par rapport à l’effectif. Il n’y a que des internationales…. On ne domine pas le championnat autant que le PSG le fait en L1. On n’a que trois points d’avance. Paris est juste derrière nous. »

Le Parc OL

« Il est magnifique. C’est une machine de guerre. On a été impressionnés lors de l’entraînement d’avant-match. J’aimerais bien que les Bad Gones soient présents pour ce match. »

L’apport du Président pour le foot féminin

« C’est une opportunité d’avoir un président qui nous donne autant de moyens. Jean-Michel Aulas place l’OL féminin au même niveau que les garçons, à l’image de ce premier match au Parc OL. C’est un plus considérable. »

Sur le même thème