masculins / Nancy - OL J-4

La conférence de presse de Juninho

Publié le 17 février 2009 à 21:50 par DH

Cet après-midi, le capitaine lyonnais Juninho a pris la parole. Il évoque Mensah, Nancy mais également Barcelone et Karim Benzema.

Que pensez vous de ce qu'a connu John Mensah face au Havre?
On a vu qu'il était énervé, qu'il était sorti de son match. Maintenant, ce qui est important, c'est qu'il récupère. Moi, je n'ai jamais vu cela au Brésil. On a tous envie que cela ne se reproduise plus. On est en 2009, quand même !

Comprenez-vous qu'il ait songé à arrêter sa carrière?
Je ne l'ai pas vu à la fin du match, il est parti tout de suite après son expulsion. Je n'ai pas eu le temps de discuter avec lui. J'en ai parlé avec Kader (Keita). Certains arrivent mieux à se maîtriser que d'autres. Même si John est costaud physiquement, je comprends sa désillusion. Il a un avenir à l'OL, il peut beaucoup apporter au club et à l'équipe.

Comment abordez-vous le match face à Nancy samedi?
Notre avance n'est pas ample ; entre un et six points, ce n'est pas assez. On sait que notre calendrier est difficile. On doit rester devant. Il faut faire quelque chose à Nancy, on va y aller pour prendre des points.

La victoire à domicile face au Havre a-t-elle rassuré le groupe avant la venue du Barça ?
Dimanche, on a bien répondu présent : la victoire est méritée. Ce n'était plus arrivé depuis longtemps puisqu'on avait concédé 4 matches nuls consécutifs, avec souvent des conditions particulières : contre Valenciennes, le terrain était impraticable; à Lorient, mes coéquipiers ont joué sur un terrain gelé en seconde mi-temps; on a ensuite partagé les points avec Marseille puis Saint-Etienne notre rival. Cette série de 4 matches nuls d'affilée peut impressioner mais il y a tout de même eu de bonnes choses.

Depuis deux matches l'OL semble avoir retrouvé le chemin des filets...
Cette saison on marquait moins de buts, on ne se créait pas beaucoup d'occasions. Pendant une longue période on a uniquement dépendu de Karim (Benzema) mais maintenant des joueurs se mettent aussi à marquer. Makoun est à quatre buts, Ederson aussi, j'en suis à cinq. Notre attaque fut bonne lors de nos derniers matches. Sans compter Concarneau, on a marqué 3 buts à Nice et 3 contre Le Havre. Mais si on gagne 1-0 tout le temps, cela voudra dire que l'on a marqué 38 buts. Et ça me suffit !

Benzema n'a marqué deux but en 2009. Traverse-t-il une mauvaise période ?
Il a peut être gardé des buts pour la Champion's League...Ce n'est pas inquiétant. Il a des occasions. A Nice, il a bien failli faire un doublé sur pénalty. Il bouge, il essaye, c'est ça les vrais buteurs. Il a moins de réussite, mais il est toujours présent. Il est incontournable depuis qu'il a explosé l'année dernière. Mais s'il a une baisse de régime, ce serait la première de sa carrière.

Pensez vous que, contre Barcelone, il sera avant tout impératif de ne pas encaisser de but ?
Oui. Mais, je ne sais pas comment. Barcelone marque quasiment à chaque match cette année. C'est sur le terrain que cela va se décider. On aura 90 minutes pour faire la différence. Si cela se passe comme le Barça l'a décidé, alors ce sera dur. Mais si on joue à notre meilleur niveau, on peut rivaliser voire gagner car on a déjà réalisé de bonnes performances contre des grandes équipes européennes. On va essayer d'être bien en place. Cela va beaucoup dépendre de nos attaquants : on compte beaucoup sur eux.

Quel serait le meilleur résultat pour Lyon?
1-0 serait parfait. C'est une victoire. Le foot c'est dur, on ne choisit pas ses résultats.

Quand Eric Abidal affirme que le Barça n'est pas favori, que cela vous inspire-t-il?
C'est poli de sa part. Eric est un ancien joueur de Lyon, il est né ici. Les joueurs qui ont de la classe ne disent jamais qu'ils sont favoris. La dernière fois qu'on a été catalogués comme favoris, c'était à la Coupe du Monde 2006 et on sait comment cela s'est fini.... Même si c'est sur le terrain que tout va se décider, ils savent très bien qu'ils sont favoris. J'ai vu plusieurs fois le Barça cette année. Les Barcelonais montrent de belles qualités. Ils méritent tous les éloges qu'on leur fait. Ils adorent jouer au football, ils vont vite vers l'avant, ils maîtrisent l'adversaire, ils gardent le ballon. Je n'ai toujours pas changé d'avis : Messi est actuellement le meilleur joueur du monde. Mais ils ont aussi Iniesta, Eto'o, Daniel Alves..Le Barça c'est un tout, ce n'est pas qu'un seul joueur. Mais une star comme Messi peut faire la différence. Il ne faut pas oublier que la seconde partie de la Ligue des Champions est différente de la première. Ils auront de plus la pression car ils doivent confirmer leur statut. Et si ils font un mauvais match...

On imagine que vous aurez tout particulièrement à coeur de marquer car quand Juninho marque en 8es de finale, Lyon va en 1/4...
Si je marque ce sera un bon signe. Même si on s'est qualifiés à trois reprises, on a aussi eu des déceptions par le passé; il ne faut donc pas trop se mettre la pression. Il reste encore beaucoup de matches importants.

Le match contre le Barça sera-t-il votre dernier grand match sous les couleurs lyonnaises ?
Non. Il reste encore 3 mois de compétition. Mais il est vrai que quand on est éliminé de la Ligue des Champions, il faut attendre longtemps avant de la rejouer.