masculins / Zenit - OL

« On veut faire un match plein »

Publié le 19 octobre 2015 à 16:50 par SC

Hubert Fournier et Alexandre Lacazette ont répondu aux questions des journalistes à un peu plus de 24 heures du match de Ligue des Champions contre le Zenit.

Alexandre Lacazette

L’importance du match

« On ne peut pas parler de quitte ou double. Même si on perd demain, ça sera encore jouable pour la deuxième place. C’est un match très important, c’est sûr.

Le manque d’efficacité devant la cage

Je n’ai pas encore mis beaucoup de buts. On est une équipe beaucoup plus attendue que la saison passée. Les saisons ne se ressemblent pas. On tente beaucoup. On a un jeu offensif mais les chiffres rappellent qu’on manque de réussite devant la cage. Il faut continuer comme ça pour retrouver le chemin des filets.

Les enseignements de Monaco

On a bien fini le match. Il faut aborder celui-ci de la même façon. Il faut jouer toute la rencontre sur le même rythme. On s’est parlé, comme on le fait souvent. Contre Monaco, je me suis posé des questions. Mais je ne doute pas de l’envie de mes coéquipiers. Chacun doit faire plus dans la préparation mentale. Chacun fera de son mieux pour faire un match plein.

Le Zenit

Mathieu Valbuena nous a parlé de la Russie et du Zenit mais je ne vous en dirai pas plus. Il faut retrouver une équipe qui fasse plus bloc. C’est une demande du coach. On sait que le Zenit est très fort en contre. Il faut qu’on soit préparé à ça et qu’on sache contenir leurs joueurs offensifs. Ils ont des joueurs importants  comme Witsel et Dani qui ont une très bonne vision de jeu, ou encore Hulk qui est joueur très puissant.

L’altercation entre Tolisso et Rose

C’est la vie d’un vestiaire. Il y a beaucoup de choses que les gens ne savent pas. C’est une petite altercation, il n’y a rien de grave. Il peut avoir de la nervosité mais c’est normal. Il n’y a rien d’alarmant… Un déplacement comme celui-ci peut resserrer les liens. Ça peut nous aider même si on l’habitude de voyager tous ensemble ».


Hubert Fournier

L'importance du match

"C'est un match pour rester dans la course. Le Zenit peut prendre une sacrée avance. Il faut faire deux mi-temps de haut-niveau. C'est le minimum qu'on puisse attendre pour ramener un résultat d'ici. On doit avoir une réaction positive. Il y a eu des discussions. C'est le but. Il faut avoir l'impression d'avoir tout donner sur 90 minutes, ce qui a été rare depuis le début de saison.

Le Zenit

Si on doit freiner Hulk, ce sera d’une manière collective. Son pied gauche est puissant et dévastateur. C’est un des meilleurs joueurs de la compétition. Ce sera difficile de le canaliser. Il faudra défendre tous ensemble… C’est une équipe qui est capable d’élever son niveau de jeu sur le plan offensif et défensif… Mathieu Valbuena nous a donné un avis. On a des moyens technologiques et un staff pour pouvoir un œil averti sur cette équipe et sur les points sur lesquels on peut les mettre en difficulté.

Le manque d’efficacité

C’est une explication. On fait des choses intéressantes, on est capable d’amener du danger devant la cage. Mais il faut davantage cadrer, avoir plus de réussite. A nous de nous améliorer dans l’efficacité.

Les clés du match

On est en mesure de s’imposer ici. Gand a posé des problèmes au Zenit. C’est une équipe très efficace dans le contre donc à nous de prendre le jeu à notre compte et de rester très vigilant. Il faut aller jusqu’au bout de nos actions. Le match va se jouer sur notre capacité à défendre sur les contres et de concrétiser durant nos temps forts.

L’altercation

Ce sont des choses de vestiaires qui arrivent souvent. Ça peut arriver. Ça n’a pas dégénéré. On en parle puisque c’est une période plus compliquée. Il ne faut pas en faire tout un plat. Il n’y a pas de manque de cohésion. Il y a surtout un groupe qui est mécontent de son début de saison. Il y a donc forcément de la tension. Je ne le vois pas d’une façon négative. C’est un groupe qui a envie de faire bouger les choses. Il faut que ça reste maitrisé.

Les enseignements de Monaco

Le match nous a donné d’autres alternatives. La seconde période a été plus consistante. Mais il n’y a pas que le système qui entre en compte. Il faut prendre conscience que le nouveau système en 4-3-3 nous a permis de proposer autre chose au retour des vestiaires à Monaco".

Sur le même thème