masculins / CdF Finale

La conférence de presse de l’Olympique Lyonnais

Publié le 27 avril 2012 à 18:10 par NF

L’entraineur Rémi Garde et le capitaine Cris ont répondu aux questions des journalistes avant la séance au Stade de France…

CRIS

Est-ce que vous avez  peur du ridicule contre Quevilly ?
Non ! C’est une finale donc c’est un match très important. On a observé cette équipe. Elle fait beaucoup d’efforts. Elle m’a impressionnée. C’est déjà bien d’être au Stade de France. Les deux clubs ont réalisé des parcours impressionnants contre des adversaires de très bonnes qualités.

La préparation est-elle différente de la finale de coupe de la Ligue ?
On savait qu’on avait une deuxième finale qui nous attendait. Il y a un trophée à soulever. L’état d’esprit et la concentration sont plus élevés.

C’est un match très important pour le club ?
Oui, il reste une opportunité de remporter un trophée cette saison. C’est important pour tout le club et pour les joueurs qui sont venus à l’OL pour en gagner. Mais, on respecte Quevilly !

Vous êtes surpris par le parcours de l’US Quevilly ?
On a vu les matchs contre Marseille et Rennes. C’est une équipe bien organisée qui joue bien au ballon. Les joueurs ont un bon état d’esprit. Ils ne lâchent rien.

Vous connaissez des joueurs de ce club ?
Je connais leur organisation de jeu ainsi que leur entraineur. Même si c’est une équipe amateur, elle démontre de très belles choses.

C’est votre première finale de coupe de France depuis que vous êtes à l’OL…
C’est très important pour moi car j’étais suspendu en 2008. J’ai très envie de la gagner.

Et la dernière ?
Il me reste un an de contrat à Lyon (jusqu’en 2013). Donc, si l’an prochain on ne retourne pas en finale, oui ça sera la dernière.

Rémi Garde

Vous avez repéré des dangers chez Quevilly ?
C’est une équipe bien équilibrée collectivement. Le bon état d’esprit et l’enthousiasme de Quevilly sont présents dans la vie du groupe. L’USQ est performant dans les dernières minutes des matchs. Ils ne laissent pas abattre.

La différence physique entre l’OL et Quevilly est importante…
Le match de foot ne se joue pas la veille. Il faut un mélange des qualités physiques et techniques.

On s’est mieux préparés. Je sens mes joueurs sereins, déterminés et concentrés.

Est-ce que vous avez le sentiment de pouvoir tout perdre sur ce match ?
On dispute une finale de coupe de France pour la gagner. C’est un trophée majeur dans l’Héxagone. Après la finale, on aura l’occasion de se replonger dans le championnat afin d’obtenir cette troisième place. En début de saison, ça ne coulait pas de source de disputer une finale de coupe de France. Mais la logique est souvent bafouée dans le football.

 Avez-vous senti un changement d’état d’esprit chez vos joueurs ?
On a eu une semaine pour préparer la rencontre de demain. Ce n’était pas le cas pour la finale de coupe de la Ligue contre Marseille. On s’est mieux préparés. Je sens mes joueurs sereins, déterminés et concentrés.

Est-ce différent d’aborder une rencontre contre un club amateur ?
On a observé leur parcours. On joue bien entendu en fonction de l’adversaire mais surtout en respectant nos principes et nos intentions de jeu.

Vous êtes impressionnés par ce club de National ?
On a joué le Gazelec Ajaccio, autre club de National. C’est une équipe à l’aise contre des adversaires de niveaux supérieurs.

Photos

Finale J-1

10 photos

Sur le même thème