masculins / Arsenal - OL J-2

La conférence de presse de Patrice Lair et des Lyonnaises

Publié le 14 avril 2011 à 17:26 par EC

Avant la demi-finale de la Ligue des Champions féminines contre les Ladies d’Arsenal, samedi prochain (16h, heure française), Patrice Lair, Laura Georges et Wendie Renard se sont présentés devant la presse en début d’après-midi ce jeudi…

   Laura Georges
« On a un peu d’avance, mais on sait que ce ne sera pas un match facile : leur terrain est petit et puis c’est toujours difficile de jouer à l’extérieur. Même si on a deux buts d’avance, on sait que ça peut aller très vite, c’est pour ça qu’on va y aller pour gagner. On sait qu’il va falloir réaliser un très bon match, de grande qualité et qu’il faudra être très sérieuses.

Le fait qu’elles aient joué cette semaine peut agir sur la fatigue, mais je souviens de notre match contre Duisbourg : elles avaient joué le Bayern dans la semaine mais ça ne les avait pas empêché d’être en forme le week-end. Rester sur une dynamique de match peut aider, mais si, par exemple, elles encaissent un but, ça peut leur faire encore plus mal… »

   Patrice Lair
« On a deux buts d’avance, sans en avoir pris à domicile, même si on regrette de ne pas avoir pu marquer ce troisième but qui nous aurait permis d’aller là-bas avec un avantage conséquent. Mais « + 2 » c’est pas mal et c’est à nous de bien gérer, si possible d’ouvrir la marque et de bien tenir cette équipe en jouant assez haut, en conservant mieux le ballon que pendant la deuxième mi-temps du match aller, et surtout en gardant notre cage inviolée.

Les chances de se qualifier ? C’est du 50-50 parce qu’il y a un contexte pas évident, avec un petit terrain, une équipe capable d’apporter beaucoup de danger, qui fait beaucoup de fautes, avec un fort impact physique. De plus, elles tirent bien les coups de pied arrêtés donc on peut vite être en danger. Il va falloir être très vigilant, surtout dans la première demi-heure.

Le terrain aussi, en plus d’être petit donc, peut nous poser problème : s’il est dans le même état que celui de Chelsea hier (les Ladies d’Arsenal ont joué hier un match de championnat à Chelsea, remporté 1-0, ndlr), ça peut nous mettre en difficulté. C’est très difficile de poser le ballon, avec beaucoup de faux rebonds, du coup on va peut-être devoir jouer plus long. Mais j’aimerais bien qu’on ait une bonne pelouse, si possible souple : j’aimerais bien qu’il pleuve un petit peu… »

   Wendie Renard
« Je pense qu’elle vont essayer de marquer dans les trente premières minutes. Quant à nous, on va essayer d’être concentrés pour faire face à ça. On les connait, on a déjà joué plusieurs fois contre elles, on connait les joueuses importantes et on sait qu’il va falloir se méfier. Mais on sait qu’on peut rivaliser et se qualifier, surtout qu’au match aller on a fait le nécessaire en marquant deux buts sans en prendre. Sur le papier, on est peut-être supérieures, mais sur le terrain c’est différent, comme on peut le voir chez les garçons. Mais à la différence de l’aller, on a Sonia Bompastor qui va nous apporter beaucoup (la défenseure était absente au match aller pour cause de suspension, ndlr), car c’est une fille d’expérience et peut nous amener un plus. »

Sur le même thème