masculins / Stade Brestois - OL J-2

La conférence de presse de Rémi Garde

Publié le 18 août 2011 à 13:40 par MG

Le coach lyonnais est venu devant les journalistes

Avec l’ambiance actuelle au sein du groupe, on imagine que tout le monde souhaite jouer ?
C’est le but que tout le monde ait envie de jouer, non seulement ceux qui étaient titulaires lors des derniers matches mais aussi ceux qui n’ont pas débuté. Mais après, ce ne sont pas les joueurs qui décident. C’est avant tout les objectifs et les matchs importants qui guident ma réflexion mais c’est bien qu’ils aient tous envie de jouer.

  Est-ce qu’ils se plaignent de la fatigue ?
Non, même si on sait qu’après une victoire, il y a toujours moins de fatigue qu’après une défaite. Quand le collectif est dans une bonne spirale, c’est plus facile pour tout le monde. C’est d’ailleurs le travail de chacun de faire en sorte que le groupe soit bien car chaque joueur pourra en bénéficier à un moment où à un autre, qu’il soit titulaire ou qu’il entre en cour de match.

L’OL a encore pris un but sur coup de pied arrêté, comment l’expliquer et que faire pour remédier à ça ?
Déjà si j’ai bien compris on n’est pas les seuls dans ce cas là puisque 33% de buts marqués l’ont été sur coup de pied arrêté. Je sais aussi qu’on en a marqué quelques uns et qu’on en prendra encore. On travaille pour remédier à cela. Ce qui me gène le plus c’est de prendre des buts sur une reprise de volée car avec le nombre de joueurs qu’on a dans notre surface, les adversaires ne devraient pas arriver à faire une reprise du pied. On échange avec les joueurs pour trouver des solutions tout en sachant que le problème ne sera jamais réglé à 100%.

A quel type de match t’attends-tu face à Brest ?
L’adversaire sera difficile à jouer car il a une volonté, de par son jeu, de vite enflammer le match. Je sais que c’est une bonne région de foot que ce club a une forte identité, Je m’attends donc forcément à un  match difficile.

 

 

Sur le même thème