masculins / VAFC-OL

La conférence de presse de Rémi Garde

Publié le 19 décembre 2011 à 16:35 par BV

L'entraîneur Rémi Garde a répondu aux questions des journalistes cet après-midi avant l'entraînement...

Dans quel état de santé est votre groupe ?
Dejan Lovren est en soins, il est incertain pour le déplacement à Valenciennes. John Mensah n’est pas disponible, en raison d’un problème aux lombaires. Yannis Tafer et Anthony Lopes sont sur le chemin du retour mais trop justes pour être concernés par ce match. Tout comme Rémy Vercoutre qui poursuit sa rééducation. Michel Bastos est forfait.

En regard des résultats de ce week-end. Vous dîtes-vous que vous avez réalisé une bonne opération ?
Peut-être oui sur cette journée, même si nous n’avons pas gagné de place. On est bientôt à mi-parcours, il y aura encore des journées qui nous serons favorables, et d’autres qui le seront moins, sans que cela soit quelque chose de définitif. C’est donc plutôt favorable mais cela reste très ponctuel.

Le titre de champion d’automne constitue-t-il un objectif ?
On n’a pas notre destin entre nos mains mais on va tout faire pour ne pas gâcher cette opportunité, s’il elle se présente. Ce qui est important à mes yeux, c’est de rester au plus près de notre objectif ( ndlr : le podium). Mais on sait que l’on a des adversaires et que ce sera difficile.

L’OL a, par le passé, eu des difficultés lors de la dernière journée avant la trêve. Votre série de 5 victoires consécutives change-t-elle quelque chose dans l’approche de celle-ci ?
Je préfère l’aborder ainsi car, pour nous, c’est un vrai challenge que de maintenir cette dynamique, même si cela ne garantit rien. On connait la difficulté à redresser la barre dans une spirale négative ; c’est parfois difficile de trouver ce qui cloche, ou le levier qui permet de rebondir. Maintenant qu’on l’a trouvé, on n’a pas envie de le lâcher.

Que pensez-vous de Valenciennes ?
C’est l’équipe qui possède la meilleure défense à domicile, qui vient de faire tomber Montpellier chez elle. Ils viennent de perdre à Nice, ils auront donc la volonté de bien finir. Valenciennes possède des joueurs rapides et puissants pour jouer en contres. Ce sera donc un match avec des problèmes assez particuliers à résoudre, on va se préparer pour cela. J’ai de plus bien regardé leur classement : avec 3 points de plus, ils seraient 11es. Je dis donc à tous ceux qui pensent que l’on va jouer l’avant-dernier du classement que ce n’est pas la réalité des choses.

Mercredi, vous serez privé de Maxime Gonalons. Dans quelle mesure cela complique-t-il votre organisation ?
C’est toujours embêtant d’avoir des joueurs habituellement titulaires qui sont suspendus. J’estime avoir d’autres solutions par rapport au début de saison lorsque ce fut déjà le cas.

Sera-ce le dernier match d’Aly Cissokho avec l’OL ?
Ca se pourrait, même si je ne le souhaite pas. Mais il n’est pas encore parti, loin de là. C’est bien entendu quelque chose qui me préoccupe parce qu’un titulaire comme Aly qui ne serait plus là, ce serait embêtant en regard de la seconde partie de saison qui nous attend. Aly a gagné en régularité. Globalement, son début de saison est satisfaisant.

Comment jugez-vous la première partie de saison de Yoann Gourcuff ?
Sa première partie de saison est entachée par sa blessure qui a entrainé une indisponibilité assez longue. Par la force des choses, il a été obligé d’enchainer les matches. Il a retrouvé des sensations petit à petit. Il est dans une courbe ascendante de progression. S’il continue comme ça, on va retrouver un Yoann très performant.