masculins / OL - MHSC J-1

La conférence de presse de Rémi Garde

Publié le 13 janvier 2012 à 15:34 par R.B

Il fut question des absences, de mercato, du déplacement à Montpellier…

Avec toutes ces absences, est-ce la période la plus compliquée que vous ayez connue ?
« C’est une des plus compliquées. Elle est en effet assez délicate. Mais on a vu que dans ce moments, tout est cependant possible quand on y croit. On va agir sur ce sujet ».

Les absences en défense ne sont-elles pas inquiétantes contre la meilleure attaque de L1 ?
« Ce n’est pas neutre d’avoir autant de joueurs absents dans le secteur défensif face à un tel adversaire. L’état d’esprit collectif est au moins aussi important que les qualités individuelles de footballeurs. Je suis inquiet de la qualité de l’adversaire, mais je ne suis pas défaitiste ».

Songez-vous à laisser Bastos au poste d’arrière droit ?
« Cela a très bien marché contre le LOSC. Elle devait être provisoire et elle s’est prolongée. Je suis au même stade de réflexion ».


Est-il nécessaire de recruter un défenseur ?
« J’aimerais bien recruter pendant la CAN et les absences des joueurs suspendus, blessés. N’oublions pas aussi que la gestion d’un groupe, son équilibre sont très importants. Il faut attendre encore un peu ».

Où en est Gassama ?

« C’est un cas ancien et particulier. Il a réclamé par le passé plus de temps de jeu. Le problème s’est reposé avec moi. Pas capable de lui proposer plus. Cela s’est compliqué avec lui et Dabo est venu nous rejoindre. C’est donc compliqué, difficile. Il pourrait partir au mercato. Il est en fin de contrat en juin ».

Où en est le cas Cissokho ?
« Aly a un prix de marché fixé par le club. Rien n’a changé pour le club ni pour moi. Si le prix du marché est proposé, les choses se feraient. Aly est bien revenu lors du match face au LOSC. Il a su redressé la barre. S’il reste, je compte sur lui. En cas de départ, je pense avoir des solutions pour le remplacer. Il a progressé en dehors du foot en faisant le ménage dans son entourage ».

J’attends un autre état d’esprit, une autre implication dans le jeu. Il faut de la rigueur défensive sinon on sera en difficultés

Attendez-vous une réaction à Montpellier par rapport au match à Valenciennes ?
« J’attends un autre état d’esprit, une autre implication dans le jeu. Il faut de la rigueur défensive sinon on sera en difficultés. Il faut se serrer les coudes même à 11. C’est vrai que l’équipe peut parfois descendre trop bas dans son niveau. On bascule dans le championnat où on reste sur un échec à Valenciennes. Besoin de débuter par un résultat positif. Dans cette succession de rencontres, il n’y avait pas de match plus ou moins important. Je regrette simplement le fait de disputer un 3ème match en une semaine ».

Est-ce-que le LOSC peut être une référence ?
« Cela peut donner des repères à un groupe ou à certains joueurs. Ce match est comme celui de l’ASSE en Championnat. Après chaque match a son histoire. Mais cette rencontre face au LOSC a été un grand moment comme celui à Zagreb. Ce groupe a du caractère. N’oublier pas qu’il y avait 4 joueurs formés à l’OL au coup d’envoi. C’est bien par rapport à ce que souhaite faire le club ».

Sur le même thème