masculins / Reims - OL

La conférence de presse de Rémi Garde

Publié le 17 janvier 2014 à 10:53 par R.B

A 48h du déplacement à Reims, il fut question évidemment de la belle forme de son équipe… du mercato… de la suite de la saison…

POINT SANTE

« Il y a eu pas mal de bosses après le match face à l’OM mais pas de gros problèmes. Les joueurs ont bien récupéré. Il n’y a pas de forfaits pour dimanche mis à part Mamade Dabo. Cela a fait une belle équipe de CFA contre Jura Sud qui aurait pu l’emporter sans un relâchement individuel et collectif en seconde mi-temps. Il y a pas mal d’enseignements à en tirer. Il y a des joueurs qui ont besoin de temps de jeu et c’est mieux de le faire avec la CFA qu’en entrainement ».

LA FORMULE  ACTUELLE

« L’objectif, c’est de gagner des matches. En ce moment, la concurrence est plus difficile en raison des résultats. Après vous le savez, cela va vite en football. Il faut que les joueurs soient prêts à jouer. Il faut être prêt tout le temps. Certains le sont, les plus solides psychologiquement. Je sais que certains sont contents d’être dans un groupe qui gagne. Tout le monde tirera les marrons du feu. Et je le redis, pour l’instant l’équipe est stable, mais je ne sais pas ce que nous réserve l’avenir avec tous ces matches à jouer. Je comprends que certains grincent des dents en ne jouant pas, mais je n’admets pas qu’ils détériorent le fonctionnement du groupe par un comportement négatif ».

LA CONFIANCE… DES CERTITUDES

 « Il faut qu’il y ait de la confiance pour bien jouer au football. Mais il faut aussi de la méfiance. Des certitudes pour la suite de la saison ? Si on n’a pas de problèmes physiques, si on reste concentrés (une des forces actuelles), si on garde notre rigueur… on peut faire une seconde partie de saison. Il faut avoir conscience que bien jouer est nécessaire pour obtenir des résultats, mais il faut aussi savoir se serrer les coudes, faire le dos rond pendant un match pour laisser passer l’orage. On a corrigé nos problèmes et on doit continuer de travailler. L’implication à la perte du ballon est par exemple à la hausse… C’est important de gagner. Il faut comprendre pourquoi et le reproduire ».

GOURCUFF… et SON ASSOCIATION avec GRENIER

« Il est très important, mais de nombreux joueurs le sont aussi. Actuellement beaucoup ne sont pas loin de leur meilleur niveau et tout le monde en profite. L’association technique entre Yoann et Clément est intéressante comme l’impact de Maxime ou de Gueïda. Clément et Yoann sont des joueurs créatifs, capables de faire basculer une rencontre. Mais n’oublions que à côté d’eux, cela compense, permet d’offrir des solutions. Aujourd’hui le foot ne se réduit pas à des clichés par postes. Il y a une intelligence collective à avoir qui permet à chacun d’avoir des tâches offensives et défensives ».

LE MERCATO

«En fonction de ce qui se passe, il peut nous aider. Des départs ? Je suis à l’écoute des volontés de certains. Mais les solutions ne sont pas toutes les mêmes parce que je ne peux pas me contenter  d’avoir un groupe restreint avec tous ces matches à jouer. Je peux ouvrir la porte à certains… Un départ de Benzia ? Je compte sur lui car il a déjà montré qu’il se rapprochait du niveau de la L1. C’est un buteur qui entre dans le système de jeu. Je voudrais qu’il comprenne que la concurrence existe partout. J’ai besoin de lui. Il a un certain nombre de choses à corriger dans son jeu et ses attitudes. Ce que je lui demande ici, on va lui  demander ailleurs. J’aimerais qu’il comprenne cela à l’OL »

LE MATCH à REIMS

« J’ose espérer que nous ne ferons pas preuve de suffisance. On se souvient de la défaite de la saison dernière. Reims à 4 points de plus que nous. C’est une équipe en forme, difficile à jouer. Si nous sommes trop en confiance ou si nous nous montrons suffisants, la déconvenue sera au rendez-vous. Mais je ne pense pas que cela se produise. La défaite au match aller nous avait fait très mal. Certes les conditions (terrain, météo) étaient limites. Mais on avait eu l’occasion de faire le break… ».

Sur le même thème