masculins / OL - Troyes

La conférence de presse de Rémi Garde

Publié le 03 février 2014 à 11:06 par R.B

Point presse de l’entraineur lyonnais au lendemain de la défaite à Rennes et 48h avant la venue de l’ESTAC en ½ finale de la coupe de la Ligue…

GOURCUFF

 « Je pense que « Yo » fera son retour dans le groupe ce mercredi. Je ne suis pas surpris que son absence à Rennes se soit fait sentir. C’est souvent le cas quand un joueur en forme est absent. Cela déséquilibre l’équipe. On avait eu la chance d’enchainer les matches avec le même onze de départ. Je ne sais pas si cela va se reproduire. Aux joueurs qui jouent de bien entrer dans le collectif ».

RENNES

« J’aurais aimé que cela se passe autrement. On n’est pas bien entré dans la rencontre. Il a fallu attendre le but rennais pour le faire. Après j’ai aimé nos qualités morales, nos vertus collectives… dans des circonstances rendues difficiles. Evidemment, cette défaite est aussi dommage par rapport aux autres résultats… »

LE COMPORTEMENT de BISEVAC et UMTITI

« Je regrette les gestes qu’ils ont commis. J’aimerais que les joueurs progressent à ce niveau. Qu’ils fassent preuve de plus de maitrise. Ce qui s’est passé à Rennes doit leur servir. Après, Sam a moins d’expérience que Milan qui doit faire mieux, même s’il a eu à faire à un joueur truqueur.  Cela n’excuse pas son geste de nervosité qui risque de nous pénaliser. Non, je n’ai pas pensé le sortir en cours de rencontre. On a besoin de Milan dans ce groupe qui est jeune.  Je lui ai parlé pour le calmer. A propos de Sam, je me suis déjà expliqué. Il a eu la bonne attitude sur le terrain après l’action sur Alessandrini…  Ensuite, il a eu ce geste d’enérvement ».

LES CHOIX

 « Le fait de faire joueur Malbranque au lieu de Mvuemba ? C’est un choix parmi des possibilités. J’avais bien aimé ce qu’il avait fait contre Yzeure comme j’ai bien aimé ce qu’avait réalisé Arnold (Mvuemba) contre l’ETG… »

LE MATCH contre L’ESTAC MERCREDI

« Il n’y a rien de mieux qu’une bonne claque pour aborder le match suivant. On a la chance d’être en ½ finale de cette compétition avec la possibilité d’aller au Stade de France. Je rêve d’aller en finale avant de rêver à une finale contre le PSG. Il faut d’abord bien se concentrer sur Troyes qui est un club qui a l’habitude, comme son entraineur, de la L1. L’ESTAC a déjà éliminé deux clubs de L1 et marque des buts. Même en jouant à Gerland, il faudra être à son meilleur niveau. Anthony Lopes gardera la cage. On aura aussi besoin de nos supporters en espérant que l’engouement va monter d’ici mercredi. Mais l’engouement le plus important, c’est d’abord celui du vestiaire. On l’a et on doit le conserver ».

Sur le même thème