masculins / OL - SCB

La conférence de presse de Rémi Garde

Publié le 25 avril 2014 à 10:47 par CF

Rémi Garde a donné sa conférence de presse : il fut question de la réception de Bastia, de l’opération de Fofana, de la lutte pour l’Europe…

...


Le point santé

« Peu de nouvelles par rapport au match de Toulouse, pas de nouveau blessé.
La nouveauté concerne Gueida fofana, qui a subi une arthroscopie au niveau de la cheville pour nettoyer l’articulation. Il a serré les dents avec beaucoup de courage tout au long de l’année mais la douleur était trop importante, donc en accord avec lui et le club il a été décidé de l’opération, pour qu’il puisse reprendre la saison prochaine. Il a souffert en silence parce que c’est un garçon très courageux, il a multiplié les soins pour masquer cette douleur, mais là il n'en pouvait plus.».

...

Vous avez perdu un joueur supplémentaire suite à une suspension ?
« Oui la commission s’est réunie, ils avaient certainement réuni tous les éléments nécessaires … Mais je n’ai pas de commentaire particulier. »

  La semaine sera réussie si vous gagnez dimanche ?
« Oui je pense, parce qu’on m’a rapporté que les finalistes malheureux de la Coupe de la Ligue depuis plusieurs années n’avaient jamais pris un point le match qui suivait. Nous on a pris un point à Toulouse, dans la difficulté et avec un brin de réussite. Leur victoire n’aurait pas été imméritée mais les joueurs lyonnais se sont accrochés jusqu’au bout, même si on n’a toujours pas réussi à marquer, ça fera une année de plus au crédit de Toulouse qui résiste toujours aux attaquants lyonnais. Mais après ce bon point, le bonifier avec une victoire dimanche ça serait pas mal. »

Vous entamez une bataille avec St Etienne pour la 4ème place, mais aussi avec Marseille pour conserver la 5ème et finir à une place européenne. Scrutez-vous les calendriers ?
« Je connais les calendriers des uns et des autres, mais surtout le nôtre. L’important c’est nous. Ce sur quoi on peut agir c’est nous, on ne peut pas agir sur les résultats de Saint Etienne à Evian ou de Marseille à Nantes. Il faut s’attacher à bien soigner les jambes et les têtes, bien récupérer mentalement et physiquement. Et dimanche à Gerland, concrétiser l’envie qui est présente depuis déjà quelques matchs »

Pas mal de joueurs français ont pour objectif d’aller à la coupe du monde, on sait que plusieurs lyonnais sont en ballotage, pour la plupart défavorable. Vous pourriez envisager une coupe du monde sans joueur de l’OL ?
« Ca me ferait beaucoup de peine, pour eux d’abord et aussi pour le club. Les joueurs ont aussi des objectifs individuels, ce qui est normal. S’il n’y avait pas de joueur de l’OL à la Coupe du Monde, c’est qu’on ne l’aurait pas mérité, on n’aurait pas fait ce qu’il faut.
Je n’ai pas l’habitude de mettre la pression au sélectionneur, je pense qu’il est assez grand pour superviser des joueurs qui en plus, pour la plupart évoluent dans ce championnat qu’il connait bien. Je pourrais faire des commentaires à posteriori mais avant… Il connait l’état de forme des lyonnais qui pourraient y participer… Il connait leurs mentalités, leurs forces et faiblesses, à lui de faire ses choix. »

Je sens le groupe très motivé, très focalisé sur l’objectif de fin de saison qui est d’être européen

Vous venez d’enchainer énormément de matchs, en jouant tous les 3 jours. Est-ce qu’il n’y a pas un risque de souffler avant l’heure ?
« Non je ne crois pas. Au contraire, j’ai un groupe qui a besoin et envie de jouer, de compétition. Je ne suis pas inquiet par rapport à ça. Entre mercredi et dimanche, il y a un jour supplémentaire qui nous a souvent manqué, donc même si Bastia n’a pas joué en milieu de semaine, je pense qu’on aura récupéré. Je sens le groupe très motivé, très focalisé sur l’objectif de fin de saison qui est d’être européen, donc je n’ai pas d’inquiétude de ce coté là. »

Le fait qu’y’ait un seul objectif, est ce que ça peut gommer la fatigue ?
« C’est le principal objectif finalement, quand on commence la saison on veut tous être européen à la fin de la saison. En tout cas, c’était dans notre objectif. Le remplir de cette manière c’est moins sexy que l’intensité d’une finale gagnée. Mais de finir la saison européen comme on l’espérait au début ça serait une belle réussite ».

  On peut considérer la course à la 4ème place comme la dernière manche du derby ?
« Oui on peut le faire. C’est une belle motivation, c’est mieux que si c’était une équipe avec un maillot rouge ou blanc. Mais pour eux c’est pareil. »

Justement, eux ne le disent pas.
« Ah ils ne le disent pas ? C’est comme avant le derby, eux n’avaient pas de pression, nous on en avait beaucoup. Quand on est un club avec les objectifs qui vont avec, forcément on a de la pression, il faut la dompter. Et là on en a un petit peu plus pour les accrocher »

Un commentaire sur le match contre Bastia : vous pensez que l’adversaire va arriver décomplexé, au vu du classement ?
« On joue contre une équipe qui va être libérée de ses objectifs, qui étaient de se maintenir en Ligue 1. Ils viendront là sans pression, ils ont des atouts offensifs et il faudra se méfier. A nous de les respecter évidemment, mais surtout d’imposer notre rythme parce que c’est un match important. »

Cela fait longtemps que vous n’avez pas été favori à ce point avant un match de Ligue 1…
« Vous savez, ce n’est pas ce qui me rassure. Mais je pense que le fait d’être favori dans ce match est compensé par l’envie d’être européen, de prendre les 3 points dimanche. Il n’y aura pas de décompression avant l’heure, mais j’en attend pas de la part de Bastia non plus. Je pense qu’on est dans un championnat ou personne ne se fait de cadeau, et c’est bien comme ça. Contentons-nous de viser les 3 points, ce sera déjà très bien. »


TOUTES LES NEWS SUR OL - BASTIALE CALENDRIERLE CLASSEMENT

Sur le même thème