masculins / Gourcuff

La conférence de presse de Yoann Gourcuff

Publié le 25 août 2010 à 18:40 par R.B

Entouré du président Jean-Michel Aulas, de Claude Puel et de Bernard Lacombe, Yoann Gourcuff a été présenté aux média…

A 17h 15, le néo lyonnais a pris place sur l’estrade du centre de presse au Stade de Gerland. Les flashs ont évidemment crépité avant que le président Jean-Michel Aulas n’ouvre ce point presse. Un président qui est revenu sur l’évolution du club depuis son arrivée en montrant où en était le club et où il se positionne aujourd’hui avec notamment cette onzième participation de rang à la Ligue des champions. Il a parlé de pasion, d’ambition, de volonté. Il a rappelé que l’OL avait investi 255M d’euros lors des cinq dernières saisons. Il est revenu sur les résultats de la saison dernière et sur la composition du groupe de cette nouvelle saison avec 27 joueurs tous internationaux à différents niveaux. « Il fallait pour que Yoann vienne qu’il ait la volonté, l’envie de venir. Il fallait aussi que les dirigeants de Bordeaux soient de qualité pour les discussions soient transparentes. Elles l’ont été. On a fait avec le cœur. C’est aussi une forme de cadeau pour les supporters »

 

Benard Lacombe a lui rappelé rapidement la genèse de cette venue. « C’était pendant le stage de Tignes avec l’Equipe de France. J’ai reçu un appel d’Hugo Lloris. Les choses sont parties de là. L’arrivée de Yoann me fait penser à celle de Sonny. C’est le joueur dont nous avions besoin. On espère que ce sera le plus pour l’équipe ». Claude Puel a exprimé la même chose en d’autres termes. « Cette arrivée était dans l’air du temps depuis quelques temps. Yoann présente le profil idéal pour améliorer notre effectif. Je suis très heureux qu’il soit avec nous. Il va nous permettre de progresser techniquement ce qui devrait nous permettre d’avoir des résultats et de la qualité sur le terrain. Son rôle ? On a le temps d’y penser. Il jouera à son poste ; il évoluera dans son registre. C’est un milieu offensif qui doit apporter dans la dernière passe, sur les coups de pied arrêtés».

 

Yoann Gourcuff était évidemment heureux de cette signature pour 5 saisons. « Je tiens d’abord à rendre hommage aux dirigeants girondins. J’ai passé deux saisons exceptionnelles à Bordeaux. J’ai progressé dans ce club. J’ai été très content de travailler avec Laurent Blanc et Jean-Louis Gasset. Je quitte un bon groupe. Cela n’a pas été facile hier de dire au revoir, mais c’est le foot. J’ai beaucoup de motivation en venant à l’OL. Je veux travailler, progresser et remporter des titres en m’inscrivant dans un collectif et les projets du club. Je viens ici pour continuer à progresser. C’est un nouveau projet, un vrai challenge. C’est dans la continuité de ce que j’ai fait. Je ne viens pas pour rebondir après une fin de saison délicate. J’ai quelques potes à l’OL. Je ne me fais pas de souci pour mon adaptation ». Est-ce-que Toulalan et Lloris ont joué un rôle prépondérant dans son arrivée ? « Oui, forcément parce qu’ils m’ont parlé du club. près ce n’est pas qu’eux. Cela a juste aidé ». Un Gourcuff suspêndu avec l’équipe de France, cela peut-il être finalement un bien pour son intégration à l’OL ? « Probablement. Cela me laisse du temps pour m’intégrer, pour m’installer. Mais je suivrais évidemment les matchs de l’équipe de France ». Pas question d’avoir une pression supplémentaire avec cette arrivée très médiatisée. « Cela fait plaisir, mais le foot c’est un partage avec des objectifs communs ».

 

Lors de sa présentation, Yoann avait le maillot lyonnais avec le numéro 29. « C’est le numéro dudépartement du Finistère… et puis, il n’en restait pas beaucoup de libre ». Il fut question de coups de pied arrêtés et de la concurrence à l’OL dans ce domaine. « Franchement, je ne pense pas à cela en ce moment. On verra. A Bordeaux, il y avait déjà plusieurs joueurs susceptibles de les frapper. Cela ne posera pas de problèmes ». Et de débuter éventuellement avec l’OL face à Lorient, l’équipe entrainée par son papa Christian. « Cela sera fort émotionnellement. Je ferais abstraction avant et pendant le match qu’il y a mon papa ».

 

L’arrivée de Yoann Gourcuff était-elle synonyme de fin de transferts pour l’OL ? Le président Jean-Michel Aulas a évidemment répondu à cette question. « La fin de la période des transferts, c’est le 31 août. On ne va pas faire ce genre d’opérations tous les jours. Il ne devrait pas y avoir de bouleversements d’ici au 31.Le groupe est conséquent, de qualité. Maintenant, s’il y a des opportunités… » Le clap de fin de cette conférence de presse ? Le tirage au sort de la Ligue des Champions ce jeudi à Monaco. « Nous sommes très contents de la qualification de Braga. On a fait une équipe pour se rapprocher un peu plus de la finale à Wembley. C’est un rêve qu’il faut essayer de réaliser en se donnant les moyens d’y parvenir. L’OL sera respecté lors de ce tirage et il n’y aura pas beaucoup de présidents qui ont eu le bonheur de disputer cette compétition 11 fois de rang ».

 

Revivez le live avec les extraits de la conférence de presse de présentation de Yoann Gourcuff.

Sur le même thème