masculins / Olympiacos - OL J-1

La conférence de presse des Lyonnais

Publié le 31 octobre 2005 à 14:35 par R.B

[IMG7028L]A 14h 15 heure locale, Gérard Houllier et Florent Malouda sont entrés dans un salon de leur hôtel Metropolitan pour la traditionnelle conférence de presse... Pas de surprises dans les propos de l'entraîneur et de l'international français: les Olympiens sont venus pour s'imposer tout en respectant leurs adversaires...

[IMG0#W]A 14h 15 heure locale, Gérard Houllier et Florent Malouda sont entrés dans un salon de leur hôtel Metropolitan pour la traditionnelle conférence de presse.



Gérard Houllier :



Comment voyez vous le match de demain ?

« Pour l'Olympiakos, c'est le match de la dernière chance pour obtenir une éventuelle qualification. C'est donc un match à enjeux, forcément serré. Le challenge est excitant. Au match aller,le nul pouvait suffire aux Grecs ; là ce ne sera pas le cas. Le match sera obligatoirement plus ouvert ; les 2 adversaires n'ont rien à perdre et tout à gagner. »



Votre échec à Nantes ?

« J'avais e choix entre le suicide et la profonde dépression. Je n'ai choisi ni l'un, ni l'autre. J'ai tout de suite penser à la suite et notamment à ce match contre Sochaux. Quand vous perdez sans perdre et sans avoir de gros manques dans le jeu, il faut juste en tirer les conséquences. Cela nous servira pour le futur. »



Craignez vous l'ambiance du stade ?

« Que je sache, aucun spectateur n'a encore inscrit de but ».



Que vous inspirent les problèmes défensifs de l'Olympiakos ?

« Je ne m'occupe pas des problèmes de mes adversaires. Je me concentre sur mon groupe. Dans cette poule F, tous les matchs ont été serrés à l'exception de notre première période contre le Real ; et à l'exception des 45 dernières minutes du Real contre Rosenborg. Ceci montre que toutes les rencontres ont été équilibrées et que tout peut se produire dans un match. Pas question de considérer un résultat comme acquis. On va donner le meilleur de nous-mêmes.On a une équipe solide, forte. On fonce vers l'aventure. L'enjeu du match ? S'acheter de la tranquillité pour la suite »



Florent Malouda :



Comment va la santé ?

« Cela va mieux, même si j'ai toujours des maux de tête. Je continue de me soigner »



Florent, la confiance est présente comme la forme ?

« Oui. Je ne vais pas me plaindre d'être en forme actuellement. Mon but contre Sochaux montre que je suis en confiance. Reste à reproduire ce genre de performances. Pas question de suffisance. C'est vrai que je suis sur une série de 2 buts. Je suis en pleine bourre (il rigole), mais il est délicat de parler de sensations de buteur. De toute manière, je ne vais pas concurrencer Pauleta pour le titre de meilleur buteur. C'est bien de marquer tout simplement comme de faire des passes décisives. Je vais essayer de continuer »



L'Olympiakos peut-il se qualifier ?

« Je ne sais pas. Mais nous nous n'avons pas envie de perdre ici. On respecte cette équipe. On va se plonger dans cette bataille avec l'envie de la gagner. Favori ? Non. On n'y pense pas. On ne va pas commencer à faire des pronostics. Il n'y a pas de calculs o faire. Nous avons des arguments à faire valoir et pas question d'attentisme. »



R.B

Sur le même thème