masculins / OL - Steaua J-1

La conférence de presse des Lyonnais

Publié le 05 décembre 2006 à 15:45 par R.B

Pour Gérard Houllier et Kim Källström, ce match contre le Steaua Bucarest est important pour plusieurs raisons, même s’il ne changera en rien le destin des 2 formations…

Gérard Houllier

Quel est l’enjeu de ce match ?
« Il est triple. D’abord gagner notre match à domicile ce qui constituerait un sans faute dans cette phase de poule. Ensuite, tout match de CL gagné constitue de la confiance pour le futur. Enfin, nous réaliserions la passe de 10 à Gerland en cas de succès puisque nous avons remporté, toutes compétitions confondues, 9 matchs de rang à ce jour ».

Est-ce important de montrer sur ce match que l’OL est un grand d’Europe, comme le prouve tous les chiffres ?
«Je sais que nous sommes une grande équipe d’Europe… et je n’ai pas besoin de regarder les chiffres ».

L’OL est-il favori pour gagner la CL ?
«Nous avons une bonne chance comme les 15 autres formations qualifiées pour les 1/8èmes de finale ».

Ce match est-il moins important que celui contre le PSG dimanche soir ?
« Nous sommes concentrés sur le Steaua. On va s’efforcer de faire un très bon match et d’obtenir un bon résultat. Nous aurons une pression positive dans la mesure où nous sommes qualifiés et que l’enjeu est de bien jouer et de gagner. Mais Bucarest voudra contester notre envie de gagner. Le Steaua va être aussi décontracté que nous, car il est certain de se retrouver en UEFA ».

Depuis 2 saisons, ce 6ème match n’est-il pas un peu spécial ?
«Forcément. En ce qui nous concerne, je répète que l’OL a un groupe de 23 joueurs et tout le monde contribuera aux succès. Il y aura donc des changements comme les retours de Caçapa et de Ben Arfa. La valeur de notre effectif est plus importante que la quantité comme l’attitude des joueurs prévaut sur leur talent. Je suis persuadé qu’il y aura un très bon OL mercredi soir ».

Kim Källström

[IMG41604#R] Kim, parlez nous de Bölöni (ancien joueur du Steaua) ?
«C'était mon coach à Rennes. Il a lancé ma carrière en dehors de la Suède. Il m’a fait confiance dès mon arrivée en me faisant toujours jouer. Je le remercie et je suis déçu de ce qui lui est arrivé à Monaco ».

Comment on aborde un tel match ?
« Comme d’habitude. C’est une occasion de montrer nos qualités. Il y a 3 points en jeu ; c’est une compétition assez courte où l’on ne peut pas faire d’erreurs. Il n’y aura pas la même pression, mais jouer à Gerland en CL, c’est toujours spécial. Le fait d’avoir joué presque tous les matchs depuis mon arrivée a facilité mon intégration tout en me faisant plaisir».

La CL avec l’OL vous a-t-elle fait progresser?
« Jouer la CL, c’est différent. C’est comme de jouer avec la sélection nationale. Il n’y a pas de place pour l’erreur. Il y a en revanche plus de pression qu’en championnat ; le rythme est aussi plus élevé ; c’est une bagarre de 90 minutes. Tout le monde monte son niveau de jeu. Alors cela apporte forcément aux joueurs ; tu joues contre de très grands joueurs que tu ne côtoies pas toutes les semaines ».

Kim, quand allez vous marquer à Gerland ?
« J’espère vraiment le faire. J’ai eu pas mal d’occasions depuis mon arrivée. J’ai notamment touché la barre. Je ne suis pas inquiet. Il n’y a pas grand-chose d’autre à faire que de travailler à l’entraînement. Cela va venir… »

Le groupe olympien:
Ben Arfa, Berthod, Bettiol, Cacapa, Carew, Clerc, Coupet, Diarra, Govou, Källström, Müller, Rémy, Réveillère, Squillaci, Tiago, Toulalan, Vercoutre, Wiltord.
Sur le même thème