masculins / Debrecen - OL J-2

La conférence de presse des lyonnais

Publié le 28 septembre 2009 à 18:35 par R.B

Claude Puel et Hugo Lloris se sont livrés à la traditionnelle conférence de presse d'avant match

Hugo Lloris
Que savez-vous de cette équipe de Debrecen ?
On commence à rentrer dans le vif du sujet. Si cette équipe est là, ce n’est pas par hasard. Il faudra se méfier de cette formation. Il y a des absents des deux côtés mais nous, on a confiance en tout le monde. On se doit d’être à 200% pour réaliser une bonne performance.
Est-ce que l’OL est favoris ?
Un match n’est jamais joué à l’avance, on s’attend à une rencontre compliqué. Nous sommes dans le vrai depuis le début de la saison. On veut continuer sur cette lancée pour rester invaincu et l’appliquer au très haut niveau. Mardi soir, il faudra trouver des solutions pour s’imposer.

Comment te sens tu ?
Je me sens bien. Je me sens monter en puissance. J’ai une saison derrière moi en Champions League. Cela me permet de me repérer. Après, on joue ensemble et c’est au groupe de faire la différence.

Qu’est ce qui a changé par rapport à la saison dernière ?
C’est au niveau de l’approche des matchs. Le but, ne pas perdre d’énergie pour rien. Rester lucide, avoir une force tranquille et s’en servir pour faire la différence sur le terrain.

Toulalan en défense, cela t’inspire quoi ?
Jérémy est défenseur dans l’âme, c’est un guerrier sur qui on peut compter. Il a des facultés à gagner des duels, peu importe ou il joue.

[IMG50131#R]Claude Puel
Claude est-ce que c’est un saut dans l’inconnu que d’affronter Debrecen ?
Pas vraiment, on a étudié cette équipe. Elle a des qualités, les joueurs sont très bien organisés et disciplinés. Debrecen attaque et défend en nombre avec une philosophie de jeu. De toute façon si elle est là ce n’est pas pour rien. On l’a vu à Liverpool, elle laisse peu d’espace à son adversaire et Liverpool s’est cassé les dents alors que Debrecen restait dangereux. Ce sera un match de costaud.

Est-ce particulier de jouer à Budapest dans un stade qui n’est pas celui de Debrecen ?
C’est forcément particulier car le stade est ouvert avec une piste d’athlétisme. On s’attend à une chaude ambiance.

Qu’attendez-vous de ce match ?
J’attends que l’on ramène un bon résultat mais rien n’est jamais acquis. Debrecen semblait être l’équipe la plus faible du groupe mais si elle a résisté à Liverpool, c’est qu’elle peut être dangereuse.
Sur le même thème