masculins / Real Sociedad - OL

La conférence de presse des Lyonnais

Publié le 27 août 2013 à 19:57 par R.B

Dans la salle de presse du Stade Anoeta où aura lieu la rencontre mercredi soir, Rémi Garde et Henri Bedimo ont répondu aux questions des media…

Henri Bedimo

 Comment vous sentez-vous à la veille de ce rendez-vous ?
« Les stats ne parlent pas en notre faveur. On va joueur les 3% de chances à fond que tout le monde nous donne. La Real part favorite »

Une défense différente ?
« On verra… »

Faut-il marquer assez vite ?
« Oui. En ouvrant le score rapidement, la Real sera obligé de revoir sa stratégie en craignant de prendre un autre but… Il faudra être très costauds mercredi ».

Pourquoi croire en l’OL ?
« Parce que l’OL n’a pas été à son niveau. Ce sera le match le plus important du début de saison. On va se mettre minable pour mettre en difficultés cette équipe ».

Est-ce un atout de ne pas être favori ?
« Nous connaissons notre situation. On se concentre sur notre match ; sur les 90 minutes ou plus ».


Rémi Garde

 Y-a-t-il un plan pour contrer Vela et Griezmann ?
«Il n’y a pas de plan individuel   pour contrer Vela et Griezmann. Je n’ai pas l’habitude de raisonner ainsi ».

Avez-vous été surpris par le niveau de la Real à l’aller ?
« On a vu effectivement une très bonne équipe bien en jambes. Que va nous proposer la Real demain. Je ne le sais pas. Nous nous devrons montrer un autre visage et je sais mon équipe capable de le faire ».

Le match de Zagreb peut être une référence ?
« Il faut l’avoir en mémoire, même si ce n’était pas une confrontation directe. Cela doit nous donner des forces supplémentaires pour relever le défi ».

On est comme tous les compétiteurs. On a été meurtris chez nous. On a de l’orgueil. On vaut mieux que cela.

Faut-il convaincre les joueurs que l’exploit est possible ?
« On est comme tous les compétiteurs. On a été meurtris chez nous. On a de l’orgueil. On vaut mieux que cela. Je n’ai pas fais un gros travail pour les convaincre. Ils ont fait un bout de chemin depuis, malgré la défaite face à Reims. On a montré nos qualités depuis le début de la saison. Pour faire un grand match, il faut une envie importante et une intelligence dans le jeu. Le mental et la qualité du jeu sont liés ».

Se mettre minable uniquement ?
« On ne va pas faire un match que sur la volonté, l’énergie. Je le répète, le jeu, la stratégie seront importants ».

Les bobos ?
« Miguel Lopes s’entrainera et j’espère que cela ira ».

Avez-vous des regrets sur le fait que l’OL n’est pas gardé Griezmann ?
« Un très bon joueur qui a montré ses qualités. On le connaissait avant. Il était venu à 12/13 ans à l’OL. Il ne faisait pas l’unanimité à l’époque. Il était un peu chétif, frêle. Il a su rebondir. Je suis content pour lui ».

L’OL joue-t-il aussi son avenir sur la scène française ?
« Il faut rester raisonnable. C’est un barrage de LDC. On joue le match retour pour faire ce que la Real a fait au match aller. »

Sur le même thème