masculins / OL - Stuttgart J-1

La conférence de presse du VfB Stuttgart

Publié le 06 novembre 2007 à 19:58 par BV

Armin Veh et Matthieu Delpierre ont participé à la conférence de presse d'avant match.

Armin Veh :

Dans quel état se trouve votre groupe ?
Quelques uns de mes joueurs-pilier sont de retour. C’est tant mieux, même s’ils ne sont pas encore à 100%. On est ici pour vendre le plus chèrement possible notre peau. On va donner le meilleur de notre équipe. On ne doit à nous, à nos fans et au football allemand.

Le retour de Matthieu Delpierre vous fait du bien…
Pendant son absence, Matthieu nous avait beaucoup manqué. C’est un des meilleurs défenseurs d’Allemagne. Heureusement pour nous, il est de retour. A mon sens, il a tout à fait sa place en équipe de France.

… mais comment allez-vous positionner Fernando Meira ?
Tous les joueurs sont importants. Stuttgart a trois joueurs de grande valeur en défense centrale. Mais Fernando Meira peut aussi jouer en « 6 » (milieu défensif). Il est possible qu’il joue ainsi demain… à moins que je fasse un cauchemar. Concernant la composition, j’en resterai là. Pour le reste, il n’y aura pas de grande surprise.

Demain, s’agira-t-il d’une question d’honneur ?
Chaque match est une question d’honneur. On devra s’appuyer sur la passion de notre jeu mais également sur ses qualités propres. On n’est pas encore au top mais on est une équipe de passionnés qui va donner son maximum même si l’OL est une très forte formation, surtout à domicile.

Où en est Ewerthon ?
Il n’est pas là car il n’est pas encore au top de sa forme. Il n’a pas encore récupéré les qualités et la vitesse qu’il avait à Dortmund. Gledson mérite de jouer. Jusqu’à présent, on m’a imposé (sic) et j’ai dû réagir. Cette fois-ci, je prends cette décision en connaissance de cause.


[IMG42610#R] Matthieu Delpierre :

Quel regard portez-vous sur l’Olympique lyonnais ?
Chaque année, l’OL perd des joueurs de valeur mais en achète d’autres très bons. C’est un système qui fonctionne très bien depuis 6 ans. L’OL est le Bayern (Munich) français.

Dans quel état d’esprit vous déplacez-vous ?
Si on prend des points ici, on pourra espérer obtenir la troisième place. La confiance revient, il faut que l’on continue sur cette lancée. Le match contre le Bayer (Leverkusen) fut très important. On avait besoin de victoires. Au regard de l’état d’esprit manifesté, les derniers matchs sont très importants. Demain, il faudra que l’on reste très compacts et qu’on arrive à marquer sur les contres que l’on se procurera.

Demain, vous allez marquer Karim Benzema. Qu’en pensez-vous ?
C’est actuellement le phénomène du championnat de France. C’est le joueur qu’il faudra surveiller.