masculins / Real Madrid - OL J-1

La conférence de presse lyonnaise

Publié le 20 novembre 2006 à 18:59 par RB & BV

Changement de décor pour la conférence de presse lyonnaise. Exit le centre d’entraînement, place aux entrailles du somptueux stade Santiago Bernabeu. Une salle de presse qui ressemble à une salle de cinéma : tout simplement grandiose !

Gérard Houllier

Accordez-vous de l’importance à la première place du groupe ?
Oui, énormément. D’abord parce que l’on a fait un très bon parcours jusque là. On sait de plus ce qu’apporte cette première place lors des huitièmes de finale.

Que pensez-vous du forfait de Wiltord ?
Un bon entraîneur s’adapte. Une bonne équipe s’adapte également. On saura s’adapter mardi soir et on le montrera. Les joueurs les plus importants sont ceux qui seront sur le terrain.

Existe-t-il une différence entre le Real que vous avez rencontré lors du match aller et celui que vous allez affronter demain ?
Le Real me semble rodé, plus habitué à jouer ensemble, plus fidèle aux principes tactiques de Fabio Capello. Le Real est donc plus prêt, plus réaliste, donc forcément meilleur.

Y a-t-il des similitudes entre le match de mardi soir et celui de la saison dernière ?
Sur le plan comptable et de l’enjeu, oui. Mais notre équipe est plus mûre, plus expérimentée, plus solide. De son côté, le Real est plus solide aussi. Ce sera un match très intéressant.

Une défaite 1 à 0 constituerait-elle un bon résultat pour l’OL ?
C’est un résultat qui serait bon pour le Real mais pas bon pour l’OL.

Le Real est réaliste en ce moment. Qu’est ce que cela vous inspire ?
Il faut aimer les challenges, les défis. Nous gardons les pieds sur terre pour faire de notre mieux. Le trac, nous ne l’avons pas. Le respect, oui. Les deux équipes sont déjà qualifiées. C’est mieux d’être dans notre situation. Tout ceci devrait donner un match ouvert. C’est une opportunité énorme de jouer un peu plus libérés.

Considérez-vous posséder 2 buts d’avance au coup d’envoi ?
Pour moi il y a 0 à 0 au début de cette rencontre. Notre équipe n?est pas très bonne lorsqu’elle doit gérer. C’est une équipe qui cherche constamment à aller de l’avant. Il faut être fidèle à nos principes de jeu. On n’est pas dans une configuration d’un huitième de finale aller-retour. C’est différent. Ce match peut également servir d’expérience pour le futur.

L’OL peut-il dominer l’Europe ?
L’OL dispute sa 7e Ligue des Champions consécutive avec 3 quarts de finale consécutifs. Chaque année il y a un progrès. L’objectif est de gagner le plus vite possible cette compétition.

La reconnaissance internationale de l’OL constitue-t-elle un élément qui pourrait entrer en jeu mardi soir ?
L’OL est une grande équipe. Nous avons déjà eu l’occasion de le prouver plusieurs fois. Nous voulons le montrer mardi. Si on s’interroge à chaque fois qu’on affronte une équipe comme le Real ou Milan, on ne va jamais s’en sortir. Pour moi, ce match pose plus la question « comment faire face en ce moment » ?



Anthony Réveillère

Jouer contre le Real est-il un match ordinaire ?
Non. Sûrement pas. C’est d’abord un match de Ligue des Champions et le Real est un grand club. C’est mieux de jouer le Real dans notre position. Ce n’est que du plaisir tout en restant sérieux.

[IMG41568#R]Vous n’avez pas encaissé de but jusqu’à maintenant. On vous imagine animé de la volonté de continuer ainsi.
C’est bien pour l’instant. C’est également très intéressant lors d’un match car il suffit alors d’en inscrire un pour l’emporter. Il faut bien défendre comme toujours. C’est ce que l’on essaie de faire en permanence.

L’équipe de l’OL a-t-elle progressé depuis l’an dernier ?
Elle engrange de l’expérience. L’effectif est stable. Cela amène un plus. On progresse à tous les niveaux.

Avez-vous un plan « anti- Van Nistelrooy » ?
Van Nistelrooy, on le connaissait avant de jouer contre le Real. On l’avait joué avec Manchester. On connait sa valeur. On s’en méfiait déjà au match aller.

Avez-vous une pression particulière en raison des difficultés de l’OL à se qualifier pour les demi-finales ?
Non pas du tout. Un jour ou l’autre cela va changer. On espère que ce sera le plus rapidement possible. On a l’ambition d’aller au bout.
Sur le même thème