masculins / Stuttgart - OL J-1

La conférence de presse lyonnaise

Publié le 22 octobre 2007 à 18:31 par RB

Anthony Réveillère et l’entraîneur Lyonnais Alain Perrin étaient présents à la conférence de presse lyonnaise.

Anthony Réveillère

Comment abordez-vous cette rencontre face à Stuttgart ?
La confrontation est très importante pour la troisième place qui se jouera sur les deux rencontres. On veut donc faire un résultat.

La troisième place est-elle seulement un discours ?
On ne va pas tirer de plans sur la commette. On a mal débuté cette compétition. Il faut prendre les matches les uns après les autres. On ne se sent pas pour autant condamnés. Stuttgart est dans la même situation que nous. Ce ne sera pas un match facile à jouer. Jouant d’abord ce match et après nous verrons.

Quelles sont les différences entre la Ligue 1 et la Ligue des Champions ?
En Ligue 1 il y a trente huit matchs et en Champions League il y en a 6, pour commencer. C’est vrai que l’on n’avait pas eu l’habitude de commencer aussi mal lors des saisons précédentes. En Ligue des Champions il faut prendre le maximum de points à domicile. Il faut être présent le jour "J", être à 200% dans les duels par exemple. On a retenu la leçon, il ne faut pas commettre les mêmes erreurs que lors des deux précédentes rencontres.

Est-ce un "match couperet" ?
Les deux matchs contre le VfB Stuttgart sont importants pour la suite de l’aventure européenne. On n’a pas à se mettre de pression supplémentaire. Tout le monde sait ce qu’il y a à faire. Nous avons l’habitude de jouer de gros matchs, il n’y a pas de peur à avoir.



[IMG42592#R]Alain Perrin

L’heure est-elle au « grand décollage » ?
La double confrontation nous permettra d’envisager ou non la continuité de la coupe d’Europe. Nous voulons au moins nous retrouver en coupe UEFA. Un résultat ici est donc très important. Pour la Champions League on verra après ces 2 matchs. Il faudra voir après les 4 premiers matchs pour connaitre les ambitions du groupe.

Quelles sont les ambitions du club ?
Nous sommes réalistes, nos chances de qualification en huitièmes sont faibles pour l’instant. Nous n’avons pas notre destin entre nos mains. La Coupe U.E.F.A peut être intéressante mais nous jouerons nos chances jusqu’au bout.

Comment voyez-vous cette équipe de Stuttgart ?
Son passé en championnat est assez étonnant. J’ai vu cette équipe à Glasgow, elle méritait un autre résultat. Il y a de la qualité devant. Elle est indéniablement en manque de réussite. Il a fallu que cette équipe digère son titre de champion. La Champions League est une compétition à part qui peut lui permettre de retrouver des valeurs de solidarité.

Quelles ont été jusqu'à maintenant les difficultés de l’OL en Ligue des Champions ?
Les deux matchs entre Barcelone et Glasgow ont été différents malgré le même score final. Nous n’avons pas eu de réussite face à Glasgow, cela change la donne d’un match sur l’autre. Il nous faut avoir l’efficacité présente en championnat. L’aspect défensif ? Contre Glasgow on a oublié des valeurs fondamentales. Il faudra être concentré défensivement avant d’envisager d’attaquer.

Il y a –t-il une revanche après vos deux premiers matchs en Ligue des Champions ?
Oui bien sûr. Mais méfions nous des émotions qui peuvent nous amener à oublier les fondamentaux. Les deux derniers matches en Ligue 1 ont montré que l’on était capable de jouer différemment.

Comptez-vous sur le Barca pour vous aider à vous qualifier ?
Ne sous estimons pas la qualité des Rangers. Elle est difficile à manœuvrer, c’est pour cela que notre destin n’est actuellement pas entre nos mains

Pour Armin Veh, l’OL est favori, qu’en pensez-vous ?
J’ai envie de lui retourner la réponse. A domicile, Stuttgart est favori. Je ne me fie pas à son résultat face à rangers.

Il y a –t-il de la déception, de l’espoir ou de l’inquiétude après les 2 premières journées ?
Il y a la réalité des résultats. Après il y a ce qui s’est passé sur le terrain. On a tout fait contre les Rangers mais cela n’a pas marché. Nous avons digéré les défauts qui nous on fait mal lors de ces rencontres. Digérer ses défauts c’est aussi montrer son caractère. Nous sommes déterminés, il faudra rester vigilants pour faire un résultat ici contre Stuttgart.

Comptez-vous sur « Mercedes Benzema » ?
Il a été préservé en partie contre Monaco en prévision de cette rencontre.

Sur le même thème