masculins / Real Madrid - OL J-1

La conférence de presse madrilène

Publié le 20 novembre 2006 à 15:08 par RB & BV

Au centre d’entraînement du Real Madrid, Mahamadou Diarra et Fabio Capello se sont présentés devant les journalistes pour la traditionnelle conférence de presse d’avant match.

Fabio Capello

Comment devrait se passer la rencontre de mardi soir ?
Le Real aura un sentiment de revanche. Le Real de la première rencontre était différent du Real d’aujourd’hui. On a changé. On se connait mieux. On fera tout pour l’emporter. Le plus important, c’était de se qualifier. Ensuite, on ne fait pas d’hypothèse sur le déroulement de la compétition. On verra bien. Guti et Cannavaro vont mieux. Guti est en pleine forme. Quant à Cannavaro, il s’est entraîné à part. S’il ressent encore une douleur mardi matin, je ne prendrai pas de risque.

Que pensez-vous de l’OL ?
L’OL est une équipe qui joue « tranquillement » dans son championnat. Venir ici à Bernabeu est toujours un grand stimulant. Plusieurs facteurs me font dire que l’OL va bien jouer mardi soir.

Guti est-il si important ?
En arrivant au Real, je ne connaissais que 3 joueurs : Guti, Roberto Carlos et Raul. C’est un joueur très, très important. Son parcours de footballeur est particulièrement brillant.

Un mot sur Sergio Ramos.
Il peut devenir un superbe joueur. Il peut aller très, très loin. Il a une énorme envie. De plus, il est très polyvalent.

Que pensez-vous de l’adaptation de Mahamadou Diarra au Real Madrid.
Quand on change de pays et d’équipe, il y a toujours un moment d’adaptation. Cela a été valable pour Zidane à la Juventus de Turin mais également pour Platini. Il faut attendre un peu pour voir ce que fera véritablement « Djila » Diarra.

La première place du groupe est-elle importante ?
Nous allons tout faire pour l’obtenir. Je suis sûr à 100% que nous ferons tout. On ne joue pas un match de Champions League sans vouloir le gagner. Ce n’est pas une revanche à proprement parler parce que nous somme meilleurs qu’au match aller. De toute façon, l’OL est une équipe à surveiller.




[IMG41564#R] Mahamadou Diarra
Comment vous sentez-vous à Madrid ?
Au fil du temps, on arrive à se comprendre. Je suis content d’être à Madrid. Il a fallu s’adapter car il y a beaucoup de nationalités différentes dans l’équipe. On commence seulement à constituer une véritable équipe. J’ai évolué dans un système de jeu où j’étais seul devant la défense. Ici, c’est avec 2 récupérateurs. Je m’adapte. Je peux ainsi aller plus haut vers la surface de réparation.

Vous connaissez bien l’OL. Fabio Capello vous a-t-il demandé des renseignements ?
Je ne vais pas vous dévoiler ce que j’ai dit à Capello.

Avez-vous gardé des contacts avec vos anciens coéquipiers ?
Je connais bien entendu à 90% cette équipe lyonnaise. Je suis toujours le championnat de France. Avec mes anciens coéquipiers, nous nous appelons, nous nous chambrons comme d’habitude.

Quelle est l’image de l’OL en Espagne ?
L’OL fait partie des 10 meilleures équipes en Europe. Elle n’a pas été pour rien 5 fois de suite championne de France. Ce n’est pas rien. Cette équipe est respectée en Espagne.

Le Real concède beaucoup d’occasions de but à domicile. Cela vous inquiète-t-il ?
C’est le foot. Par rapport aux 3 dernières saisons, notre système a changé. Il faut s’adapter. Après, chacun a sa façon d’analyser ce qui se passe sur un terrain, je ne suis pas d’accord pour dire qu’on a concédé de véritables actions de but contre le Racing Santander.

Faudra-t-il bloquer Juninho samedi soir ?
C’est une très bonne question. Pour le bloquer ce n’est pas facile. De plus l’OL c’est d’abord un collectif. Il n’y a pas que lui à surveiller… y compris les remplaçants. Ce sera une rencontre comme les autres même si les deux équipes sont déjà qualifiées. Le coach fera ses choix en faisant tout pour gagner. Il faut le faire. On a une revanche à prendre. On ne peut pas perdre 2 fois de suite contre l’OL.
Sur le même thème