masculins / CDL - FINALE

La Coupe leur échappe

Publié le 19 avril 2014 à 23:25 par SC

L’OL s’est incliné 2 à 1 contre le PSG en finale de la Coupe de la Ligue. Les Lyonnais, très vite menés, ont tenté de revenir en seconde période mais ils ne sont parvenus à inscrire qu’un seul but. Malheureusement pas suffisant pour écrire une nouvelle ligne au palmarès du club. Dommage.

Une semaine après s’être quittés, Lyonnais  et Parisiens se retrouvent. Le contexte a changé, le décor aussi. Il n’est plus question d’engranger trois points, mais c’est bien une Coupe de la Ligue qui est en jeu. Est-ce que l’OL aura pris un ascendant psychologique sur son adversaire lors de son succès à Gerland ? Il faudra à coup sûr un nouvel exploit pour tenter de décrocher un deuxième sacre dans cette compétition, après celui de 2001. Pour cela, Rémi Garde a dû une nouvelle fois modifié ses plans. Toujours privé de Fofana, Grenier et Gourcuff, le coach lyonnais devait aussi se passer des services de Ferri. Tolisso a pris sa place. Malbranque sera positionné à la pointe haute du losange.

Les Lyonnais pris par surprise…

La Coupe de la Ligue est arrivée en hélicoptère, espérons qu’elle sera du retour des Lyonnais en avion. Une bonne entrée en matière pour eux…avant que le PSG donne un premier coup de griffe. Maxwell déborde sur son côté, devance Lopes et sert Cavani, qui trouve le chemin des filets sur la première incursion parisienne. Quatre minutes de jouées et l’OL doit déjà courir après le score. Gomis rate l’égalisation dans la foulée. Il ne peut que trouver le filet extérieur. Les Lyonnais ne baissent pas le pied. L’attaquant lyonnais, servi sur un plateau, ne parvient pas à croiser sa tête. Les deux équipes se rendent coup par coup en ce début de match. Lopes est fusillé par un coup de canon de Cavani en reprise de volée. Le portier lyonnais est resté solide.

…puis de vitesse

Le match est parti sur de très grosses bases, entre intensité, tension et jeu vers l’avant. Le PSG retrouve la maitrise qu’on lui connaît, le match perdant dans le même temps en intensité. Et quand Paris reprend soudainement de la vitesse, ça fait mal…Sur un long ballon, Lopes est pris de vitesse et percute Lavezzi. L’arbitre indique le point de pénalty, alors que la faute semblait en dehors de la surface. Cavani ne se fait pas prier pour doubler la mise. Cinq minutes plus tard, l’attaquant parisien est tout proche de s’offrir déjà un triplé, mais il enlève trop sa frappe. Après des débuts prometteurs, les Lyonnais ne parviennent plus à s’approcher de la cage de Douchez. Ils rentrent au vestiaire avec ce déficit de deux buts…la mission s’est un peu plus compliquée. Ils n’ont en tout cas plus rien à perdre.

Une dose d’espoir venue de Lacazette

Peu de choses ont changé. Il est toujours aussi difficile d’apporter du danger dans le camp parisien. L’entrée de Briand à la place de Dabo va-t-elle modifier la donne ? Cause à effet…peu importe. Lacazette part seul et croise sa frappe aux 20 mètres. Sirigu est trop court. Les Olympiens reprennent espoir. Il leur reste une demi-heure pour aller chercher l’égalisation.   C’est au tour de Fekir de faire son apparition dans l’arène. Les occasions se font très rares de part et d’autre, ce qui fait forcément les affaires de Parisiens, qui sont moins bien.

L’égalisation ne viendra pas

On sent les Lyonnais capables de faire quelque chose. Mais, il va falloir mettre davantage de folie dans ce dernier quart d’heure. Lacazette trouve Fekir dans la surface. La frappe du numéro 31 n’est pas cadrée. Entre expérience et vice, le PSG gagne du temps en ces derniers instants. Sur un contre, Ménez manque de tuer le suspens. Un dernier coup à jouer, un dernier coup-franc bloqué par Douchez. La Coupe de la Ligue restera à Paris.

...


Feuille de match

Olympique Lyonnais 1 – 2 Paris Saint-Germain (Mi-temps : 0 – 2)

Paris, Stade de France.

Arbitre : Stéphane Lannoy.

L’équipe lyonnaise : A.Lopes, Dabo (Briand 54’), Bisevac, Umtiti, Bedimo (Koné 90’), Gonalons, Mvuemba, Tolisso, Malbranque (Fekir 68’), Gomis, Lacazette. Entraîneur : Rémi Garde.

L’équipe parisienne : Douchez, Jallet, Silva, Alex, Maxwell, Motta, Matuidi, Verratti (Cabaye 74’), Lavezzi (Pastore 74’), Lucas (Ménez 89’), Cavani. Entraîneur : Laurent Blanc.

Buts : pour l’OL, Lacazette (55’). Pour le PSG, Cavani (4’, 32’).

Avertissements : pour l’OL, Lopes (32’), Bisevac (73’). Pour le PSG, Verratti (18’).

 

...
Sur le même thème