masculins / OL - PSG : 1 - 0 (a.p.)

La Coupe revient à Lyon

Publié le 25 mai 2008 à 17:43 par BV et SR

A voir les traits tirés des Lyonnais, on devine que la nuit a été courte. Sous un ciel pluvieux, les lunettes de soleil n’ont pour unique utilité que de cacher les marques de la fatigue.

Cet après-midi, 14h, après un voyage en TGV de près de deux heures, le groupe lyonnais s’engouffre, avec lenteur mais plaisir, dans le hall de la gare de Lyon Part-Dieu, où les attendent plusieurs centaines de supporters. A peine le temps de signer quelques autographes que tous embarquent à bord du bus à impériale qui doit leur permettre de rallier l’Hôtel de Ville. La pluie a cessé « pour que l’on fasse mieux la fête avec les supporters », glisse Fabio Grosso. A l’arrière du bus, Anthony Réveillère avoue avoir gardé la médaille autour du cou « toute la nuit ».
Après une parade d’une demi-heure dans les rues de Lyon, Juninho et les siens retrouvent la Place de la Comédie, une semaine après y avoir présenté le trophée de champion de France. Les images de joie sont les mêmes, la Vieille Dame a remplacé l’Hexagone. Hatem Ben Arfa s’en coiffe puis la confie à Grégory Coupet, lequel, après avoir traversé la cour de l’Hôtel de Ville, la brandit sur la place des Terreaux où un millier de supporters sont venus saluer leurs champions.

Un à un, les joueurs se succèdent pour recevoir la médaille de la Ville. « Le public est un élément déterminant de nos succès, déclare Jean-Michel Aulas. Il fait partie de cette communion. Merci au merveilleux public lyonnais qui est une nouvelle fois présent aujourd’hui ». Dans la foule, une banderole – « 1 club, 1 ville, 1 public » - lui fait écho. Le groupe se rassemble pour un ultime « Qui ne saute pas n’est pas lyonnais » avant de rejoindre le car lorsque résonne le traditionnel « We are the champions ». Décidément le tube de cette fin de printemps à Lyon.

[IMG43132#C]
Les Olympiens s'arrêtent une dernière fois au Stade de France pour un ultime cliché avant de prendre le car. Rémy Vercoutre en profite pour emprunter le casque d'un motard de l'escorte alors que Bernard Lacombe est mitraillé par les caméras, appareils photos et portables.

[IMG43134#C]
Juninho et Cris arrivent à la gare de la Part Dieu avec le trophée. Sur le bus à impériale, Vercoutre s'empare du trophée de Champion de France. Sidney Govou est salué par le Maire de Lyon, ainsi que par le millier de supporters lyonnais.

[IMG43137#C]
La coupe passe des bras de Juninho à la sortie du TGV à ceux de Grégory Coupet, sur le bus à impériale, avant d'être levé par le président Jean-Michel Aulas sur la place des terreaux.

[IMG43135#C]
Les membres de l'Olympique Lyonnais ont reçu une nouvelle médaille offerte par le Maire de Lyon.

[IMG43138#C]
Les internationaux français coupent court à la réception à l'Hotêl de Ville afin de retrouver la sélection française et Raymond Domenech à Tignes.
Sur le même thème