masculins / OL - FCNA J-2

La der des ders pour Claudio Caçapa

Publié le 24 mai 2007 à 17:07 par SR

Le capitaine lyonnais Claudio Roberto Caçapa livrait en fin d’entraînement sa dernière conférence de presse entre Rhône et Saône après 6 ans et demi de trophée, de joie, de rire, d’amusement, de bonheur, véhiculés par l’aura du Brésilien.

Le capitaine quitte le navire et laisse derrière lui une trace indélébile dans l’histoire du championnat hexagonal.
Alors Claudio, dernière conférence de presse lyonnaise, c’est un moment particulier ?
Bien sûr, j’ai en tête de bien profiter des moments qu’il me reste ici. Cela commence maintenant, j’ai 2 heures devant moi pour répondre à vos questions (rires). Je plaisante mais j’essai de ne pas y penser. De mettre toutes les images de samedi de côté. Cela va être difficile, un moment vraiment spécial. Le coach m’a confirmé que j’allais jouer. Mais même s’il ne me fait pas jouer, je rentrerai sur le terrain ! On jouera à 12 !

Comment vis-tu ces derniers moments ?
C’est une grande période pour moi, cela a déjà commencé hier avec l’émission OL System, sur OLTV, où j’étais très ému. Samedi ? Avant, pendant et après la rencontre, je vais vivre des instants inoubliables. Je profite des entraînements, je m’amuse beaucoup, sur le terrain, dans le vestiaire… à suivre avec mon dernier entraînement demain, la montée des marches avant de fouler la pelouse. Cela sera triste et rigolo en même temps. J’espère avoir mon fils Mathéo dans les bras pour ma der des ders sur la pelouse de Gerland.

As-tu peur ?
Je ne réalise pas encore que je ne serai plus là. Je sais que durant la rencontre, des émotions vont me gagner. Les larmes ? Je suis quelqu’un de sensible mais je vais tout faire pour ne pas pleurer !
Tout va me manquer : le club, mes coéquipiers, l’amitié surtout ! La ville de Lyon aussi, l’Eglise où je vais 2-3 fois par semaine… Beaucoup de chose vont me manquer, des moments de bonheur que je n’oublierai pas.
Je suis arrivé en France pour y rester seulement 5 mois… et cela fait déjà 6 ans et demi que je suis là. C’est ma ville, je suis Lyonnais… Je suis arrivé en Claudio, certain m’appel Claude maintenant. Je resterai quand même Claudio.

Mon plus beau souvenir ? La coupe de la Ligue. C’est mon plus beau trophée.
Mon avenir ? J’ai quelques pistes mais je n’ai encore rien décidé de mon destin de footballeur.
Jouer en France ? C’est possible. Je suis un professionnel, même si jouer en L1 serait difficile car j’ai tout gagné avec Lyon.
Un retour sur Lyon ? Je n’ai rien demandé à l'OL mais si le club me propose une reconversion, ce sera avec plaisir.
Revenir voir des matchs à Gerland ? Si j’arrive à trouver des places (rire), avec le plus grand plaisir.
Un dernier mot ? Un grand merci aux supporters. Ils m’ont soutenu quand j’étais bien mais aussi quand cela n’allait pas, lorsque j’étais blessé, quand je ne pensais plus jouer, dans mes périodes de doutes...
Sur le même thème