feminines / OL Féminin - Slavia Prague

L’Europe, c’est si bon…

Publié le 23 mars 2016 à 13:01 par OT

L’OL féminin retrouve les 1/4 de finale de la Ligue des Champions au Parc OL, après deux saisons de disette européenne.

Les Lyonnaises et l’Europe, c’est une grande histoire d’amour. En 2011, l’OL féminin était devenu la première équipe française à remporter la Ligue des Champions féminine, en battant les Allemandes de Potsdam 2-0. Une douce soirée londonienne, l’ouverture du score de Wendie Renard, une frappe magique de Lara Dickenmann, ce trophée soulevé par Sonia Bompastor et Laura Georges… Que de souvenirs ! L’année suivante, les Lyonnaises avaient récidivé en s’imposant 2-0 face à Francfort devant les 50 000 spectateurs de l’Olympiastadion de Munich, grâce à des buts d’Eugénie Le Sommer et Camille Abily.

Reines d’Europe durant deux ans, les joueuses de l’OL se sont ensuite inclinées en finale face à Wolfsbourg (1-0) en 2013, puis en 1/8 de finale contre Potsdam et le PSG lors des deux dernières saisons. Le retour au plus haut niveau s’est donc fait attendre, et tout semble indiquer que les Lyonnaises peuvent aller au bout de l’aventure cette saison. Leader de la D1 féminine, qualifié pour les 1/2 finales de la Coupe de France, l’OL féminin produit un jeu de qualité, basé sur la possession de balle et l’esprit offensif.

Lors des tours précédents, les joueuses de Gérard Prêcheur ont régalé en s’imposant face aux Polonaises du Medyk Konin (6-0, 3-0) puis face aux Espagnoles de l’Atlético de Madrid (3-1, 6-0), avec une Ada Hegerberg en feu, déjà auteure de 8 buts dans la compétition.


Pour fêter le retour de la Ligue des Champions, les joueuses de l’OL vont avoir le privilège d’évoluer au Parc OL, la nouvelle enceinte somptueuse du club


Cette saison, le tirage au sort a aussi été favorable aux Lyonnaises, qui évitent les clubs allemands jusqu’à la finale. Le staff et les joueuses restent prudents, en affirmant qu’il faut jouer les matches les uns après les autres et respecter les adversaires proposés. Cela n’empêche pas l’OL féminin d’être grand favori de cette confrontation face au Slavia Prague, qui découvre le stade des 1/4 de finale de la Ligue des Champions. L’idée sera d’assurer la qualification avant même le match retour à Prague la semaine suivante.

Pour fêter le retour de la Ligue des Champions, les joueuses de l’OL vont avoir le privilège d’évoluer au Parc OL, la nouvelle enceinte somptueuse du club. Et à l’image de l’inauguration du stade par l’équipe masculine contre Troyes en janvier, un concert de Chistophe Maé aura lieu à l’issu de la rencontre. Un grand événement qui devrait motiver un peu plus encore les coéquipières de Wendie Renard qui auront à coeur d’offrir un beau spectacle à leur public. L’occasion peut-être aussi de se rapprocher ou de battre le record d’affluence de 21 921 spectateurs effectué lors de la 1/2 finale aller face à Juvisy, le 13 avril 2013.


Arbitre :  Pemilla Larsson (Suède)

Sur le même thème