masculins / évènement

La FIFA en visite à l'OL...

Publié le 14 octobre 2011 à 14:00

L'Olympique Lyonnais va servir de vitrine au programme d'échauffement "Eleven +", élaboré par la F-MARC, le centre de recherche médical de la FIFA.

L'organe directeur du football mondial, la FIFA, attache une importance particulière à la santé des joueurs. Pour cette raison, en 1994, une unité de recherche indépendante a été créée par les membres de la Commission Médicale : le Centre d'Evaluation et de Recherche Médicale de la FIFA (F-MARC).

L'objectif, développé une base scientifique permettant de protéger la santé de tous les joueurs. Les travaux réalisés sur les différents types de blessures ont donné naissance au programme Eleven +.

A l’occasion de la présentation de ce dernier,  l’OL a accueilli mardi 11 et mercredi 12 octobre une délégation de la FIFA, composée entre autre de Mario BIZZINI, Kiné et concepteur d’Eleven + ainsi que du professeur Jiri DVORAK responsable médical de la F-MARC.

Testé scientifiquement, ce programme d’échauffement permet de réduire d’un tiers, voir de moitié, les blessures dites sans contact.

Pour promouvoir cette méthode au sein des structures amateurs et l’étendre au football de masse, la FIFA s’appuie sur 11 clubs phares dans le monde, et pour la France, c’est l’Olympique Lyonnais qui va désormais lui servir de vitrine.

Eric NOËL, médecin rhumatologue au centre médical Paul Santy, à Lyon, explique que bien au-delà des enjeux que cela représente sur le plan sportif, à savoir la réduction du nombre des blessures dans le football de masse, ce programme aura une répercussion immédiate sur le plan économique.

« Si l’on arrive à prévenir des blessures grâce à des programmes très simples, ne demandant aucun investissement autre qu’intellectuel, alors les bénéfices économiques dans le domaine de la santé  seront très important. »