masculins / Mondial 2006

La France tenue en échec

Publié le 18 juin 2006 à 23:00 par SR

A Leipzig, pour son deuxième mach en Coupe du Monde, les Bleus affrontaient la Corée du Sud, première du groupe G.

Pour cela, Raymond Domenech reconduisait un 4-2-3-1 mis en pratique contre la Suisse et Malouda retrouvait sa place pour l’unique changement de la feuille de match. Dès la 8ème minutes, sur une frappe contré de Sylvain Wiltord, son ancien coéquipier sous le maillot d’Arsenal Thierry Henry ouvrait le score d’un enchainement contrôle frappe pied gauche au 5 mètres 50 pour l’unique but de la première période (1-0).
Mais comme le soulignait l’entraîneur Rraymond Domenech en fin de rencontre, les Français ont été « limite à 1-0 » et « n’ont pas su conserver le ballon ». C’est ainsi qu’en seconde mi-temps, malgré plusieurs opportunités de doubler la mise, les Bleus pêchaient dans le dernier geste. Wiltord (52’) et Malouda (57’ ; 73’) ne trouvaient pas le cadre alors que Henry butait sur Lee.
Alors que les minutes défilaient, la France, toujours pas à l’abri, allait succomber sous la pression coréenne. Abidal et Zidane récoltait du jaune, synonyme de suspension pour le prochain match tandis que Park plongeait les Tricolores dans une amertume… noire (1-1).
Wiltord (60') et Malouda (88') ont cédé leurs places à Ribéry et Dhorasoo en seconde période.

Les calculs se feront ce lundi après la rencontre Suisse – Togo à 15 heures. Ces derniers sont les prochains adversaires des Bleus, pour la troisième journée des matchs de poule, le vendredi 23 juin prochain à Cologne. « Il reste un match, il faut le gagner pour espérer… et se qualifier. » Concluait Raymond Domenech au micro de TF1.

Classement du groupe G :
1. Corée du Sud 4 points (+1) ; 2. France 2 pts (0) ; 3. Suisse 1 pt (-1) ; 4. Togo 0 pt (-2).