masculins / OL 2 - Istres 1

La Gambardella: l'OL sans trembler

Publié le 13 mars 2005 à 17:27 par SR

Gambardella, Après Belford (11-0) et Nîmes (5-1) l'OL élimine Monaco sur le score de 3 buts à 0.



A la Plaine des Jeux de Gerland, OL 3 - Monaco 0 (mi-temps : 1 à 0) ; temps : frais, ensoleillé ; spectateurs : environ 2 000.



OL : Riou – Faussurier, Paillot, Brugnaud, Benhamida (cap), Beynié, Thomas , Bettiol, Mounier (puis Remy 89ème), Benarfa, Benzema (puis Karamoko 87ème).



But pour l'OL : Mounier (15'), Bettiol (84', 86')





Ce sont pourtant les Monégasques qui avaient ouvert les hostilités mais Mourad Benhamida veillait et repoussait in-extremis, la première tentative de l'attaquant adverse, alors que Riou était battu. Réponse quelques minutes plus tard des lyonnais. C'est Benzema côté gauche qui sonnait la révolte. Son centre, contré, est repris par Mounier au 6 mètres, bien placé qui ouvre la marque après 15 minutes de jeu.



Quelques approximations et quelques beaux gestes plus tard, l'arbitre sifflera la mi-temps. Il faudra attendre la 84ème minute de jeu pour que l'OL se mette à l'abri. Anthony Mounier, encore lui, dribble son vis-à-vis et centre au deuxième poteau pour Bettiol, qui trompe le portier monégasque d'une tête plongeante.

Pas le temps de souffler, à peine deux minutes plus tard, suite à une action bien menée par les Gones, Milan Thomas déborde côté droit et lance Grégory Bettiol sur sa droite qui crucifie J.Robinet, le gardien adverse. 3 à 0 pour l'OL qui s'impose sans trembler.



Anthony Mounier

"3-0? Ce score large ne reflète pas vraiment la physionomie du match. L'ASM est une bonne équipe, bien placé en championnat, mais qui a craqué en fin de rencontre.

La coupe ? La coupe Gambardella compte beaucoup, d'autant plus que la finale se jouera au stade de France. Jouer dans ce stade est notre souhait à tous. On aimerait y aller tous ensemble, et pourquoi pas ramener la Coupe. En attendant, c'est le tirage qui nous intéresse... Espérons que l'on joue à la maison"



Grégory Bettiol

"Face à Monaco, 2ème du championnat, on se doutait que l'on allait avoir du mal. Cela a été long avant de se décider.

La coupe Gambardella? C'est un objectif intéressant, important, différent du championnat. Cet après midi, on s'est fait plaisir, devant beaucoup de monde. On apprécie que les gens viennent nous voir jouer. Cela nous motive, nous encourage et remplace même un peu les jambes à la fin quand la fatigue se fait de plus en plus sentir."



Patrick Paillot

"Le match s'est décidé dans les toutes dernières minutes. Ce fut un vrai match, un bon match de coupe. On aurait tout de même pu être plus efficace et marquer plus de but, en nous mettant plus rapidement à l'abri d'un éventuel retour des monégasques. On ne leur a pas concédé beaucoup d'occasions mais il fallait se montrer très prudent.

Note équipe est jeune, il n'y avait que 3 joueurs de 2ème année sur le terrain, cela prouve que la promotion de 87 est très intéressante. Il y a de la qualité et les joueurs affichent un bon tempérament. Cela ne se joue que sur 2 années pour eux, il ne faut pas laissé passer cette chance.

Le prochain tour ? Peu importe l'adversaire, on joue pour gagner. On aimerait tout de même recevoir, pour notre public et pour nous."



SR