masculins / Montpellier - OL

La Gambardella se prépare sous le soleil

Publié le 26 avril 2005 à 11:09 par R.B

[IMG5426L]Le groupe professionnel est au repos jusqu'à mercredi après-midi. Cela n'empêche pas <b>Karim Benzema</b> et <b>Hatem Ben Arfa</b> de s'entraîner. <b>La raison </b>? Dimanche à <b>Avion</b> à 17h30, la formation Gambardella de l'OL disputera la demi-finale de cette compétition contre Montpellier ; alors qu'à partir de 15h, Toulouse sera opposé à Amiens. Ce mardi matin, programme copieux pour les « gamins » de <b>Patrick Paillot</b> et de <b>Gérard Drevet</b>...

Le groupe professionnel est au repos jusqu'à mercredi après-midi. Cela n'empêche pas Karim Benzema et Hatem Ben Arfa de s'entraîner. La raison ? Dimanche à Avion à 17h30, la formation Gambardella de l'OL disputera la demi-finale de cette compétition contre Montpellier ; alors qu'à partir de 15h, Toulouse sera opposé à Amiens. Ce mardi matin, programme copieux pour les « gamins » de Patrick Paillot et de Gérard Drevet. D'abord du physique sur le synthétique, avant de travailler avec le ballon sur une des pelouses de Tola Vologe. « De la qualité, du mouvement, de l'application… » un leitmotiv dans la bouche des entraîneurs lyonnais. Comme cette notion de collectif à respecter. « Nous réussissons grâce à lui et pas tout seul ; ne l'oubliez jamais… ». Pas question de prendre la grosse tête lors d'une pause. « Ce n'est pas normal ces ballons qui tombent, vous échappent… Comme un pianiste, il faut faire ses gammes tous les jours. Alors, cela peut sembler pénible parfois… mais il n'y a pas le choix ».



Paillot, Beynié, Bettiol, Benhamida, Benzema, Monier, N'Diaye, Vernus… ils sont tous là. Les gardiens Riou et Duperray sont ailleurs. A l'autre bout du terrain, ils s'activent avec Gilles Rousset et Alain Olio. Les uns et les autres transpirent sous le soleil. « Il fait chaud… buvez les gars… ». Patrick Paillot, sifflet à la bouche et notes dans une main, prépare avec application le rendez-vous nordiste. Il doit se souvenir que la génération Jérémy Berthod, Kevin Jacqmot… avait été sortie par Rennes, il y a 2 ans, au même stade de la compétition. Il doit savoir que son groupe fait figure de favori avec ses cinq internationaux moins de 18 ans (Benzema, Ben Arfa, Paillot, Beynié et Riou). Dans les 3 autres équipes encore en lice, seul Toulouse en possède un : Kevin Constant. Mais attention à des garçons qui ont déjà été alignés en Ligue 2 comme les Amiénois Dia, Kacem, Makuma, Traoré ; les Montpelliérains Cambon, Chakouri…



Cet OL, qui est aussi la seule formation du dernier carré à dominer sa poule (B) de championnat. Les 3 autres sont classées 8ème du groupe A (Amiens) et C (Toulouse); 9ème du groupe D (Montpellier). Après 3 finales gagnées et 2 perdues… les Gones savent qu'ils peuvent rejoindre leurs glorieux aînés Lacombe, Maillard, Chemier, Linares, Bardon, Fiorese, Fouret, Viera, Bernard, Brechet, Malbranque, Montoya, Ribeiro, Balmont… victorieux en 71, 94 et 97. Lors de ce dernier succès, l'aversaire des Lyonnais étaient... Montpellier! Un succès acquis dans la séance des tirs au but.



R.B