masculins / OL - OGCN

La Ligue 1 reprend ses droits

Publié le 09 août 2013 à 14:31 par SC

Le championnat de France fait sa rentrée ce week-end… Et les vacances ont été mouvementées…Certains clubs ont pu se permettre quelques folies, d’autres ont été contraints de rester plus discrets sur le marché des transferts…

Les six affiches de cette première journée

  Invaincu depuis le 2 mars, le Paris Saint-Germain attaque cette saison avec de grandes ambitions, nationales et européennes. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’en est une nouvelle fois donné les moyens. Cavani, Digne ou Marquinhos ont débarqué dans la capitale pour renforcer toujours plus un effectif déjà conséquent. Pour son entrée en lice, le champion en titre se déplace à Montpellier, la formation qui lui a précédée au palmarès des champions, mais qui a connu une dernière saison compliquée et qui tentera de relever la tête, avec en ligne de mire les places européennes.

Jamais un promu n’avait autant attiré l’attention avant même d’avoir joué son premier match dans l’élite…mais au regard du recrutement clinquant de l’AS Monaco, comment peut-il en être autrement ? Falcao, Moutinho, Toulalan, Abidal…autant de grands noms qui viennent de déposer leurs valises sur le Rocher et qui font du club de la Principauté un réel épouvantail de la Ligue 1. Et pour leur premier test, il se déplacera à Bordeaux, qui a connu beaucoup moins de bouleversements. Excepté le départ de Trémoulinas, l’effectif girondin n’a quasiment pas évolué.

Après avoir lutté jusqu’au bout la saison dernière pour la 3ème place, Nice et Lyon se retrouvent pour cette entrée. Les Lyonnais auront à cœur de lancer leur saison au plus tôt, pour tenter de faire à nouveau bonne figure. Les Niçois, quant à eux, sortent d’une très belle saison avec une 4ème place, leur meilleur classement depuis 1975-76.

Lorient et Lille…leur chemin se croisent encore. C’est la troisième fois depuis 2007 que les deux formations se rencontrent lors de l’ouverture de la L1. Les Lillois ont vu leur effectif s’émietter avec les départs de son entraîneur, Garcia, et de joueurs cadres, comme Payet, Chedjou ou Digne. Tout à l’inverse, du côté lorientais, Christian Gourcuff est parvenu, une fois n’est pas coutume, à conserver la majeure partie de ses éléments clés.

 Alors que Monégasques et Parisiens ont recruté à l’étranger, les Marseillais ont fait avec leurs moyens. L’OM a privilégié le marché français…et, avec Payet, Imbula, Mendy ou Khlifa, les Marseillais ont réalisé de belles opérations. Suffisant pour accrocher de nouveau la 2ème place ? Ce qui est sûr, c’est qu’ils ne devront pas perdre de temps et de points…à commencer lors du déplacement à Guingamp. Très loin de l’ambition monégasque, l’autre promu, aura pour objectif de se maintenir dans l’élite, après l’avoir quittée en 2005, année des départs de Drgoba et Malouda.

Après avoir remporté son premier trophée, une Coupe de France, depuis 1981 et avoir retrouvé l’Europe après quatre saisons de disette, Saint-Etienne souhaitera confirmer mais s’adaptera-t-il à la vie sans Aubameyang ? Premiers éléments de réponse, dimanche à Ajaccio.

Sur le même thème