masculins / OL - Real Betis

« La Ligue Europa est intéressante à jouer »

Publié le 27 novembre 2013 à 10:26 par R.B

Samuel Umtiti était mardi soir l’invité d’OLSystem… Il fut question du passé récent… de l’actualité du moment et du futur très proche…

Dans le passé personnel et collectif de « Sam », il y eut les reproches qui lui ont été adressés sur son comportement. « Oui, j’ai fait une erreur en me faisant livrer ma voiture au centre d’entrainement et je me suis excusé auprès de certaines personnes du club. C’est la première fois que l’on parlait de moi sur l’extra sportif. J’ai envie que l’on en parle uniquement pour mes performances de footballeur. Après, il y a des choses qui ont été dites à mon sujet qui ne sont pas vraies. J’ai aussi envie de dire que j’ai 20 ans, que j’ai  bossé et que je n’ai pas volé l’argent que je gagne… ».

Le passé encore avec ce titre de champion du monde des moins de 20 ans. « J’étais dans la tribune pour la finale en raison de ma suspension. Au coup de sifflet final, j’ai couru sur le terrain vers mes potes. A partir des 1/8èmes de finale, on savait que nous étions capables de remporter ce titre. On était confiants. Cela a été merveilleux. Ceux qui disent que ce titre, ce n’est pas grand-chose ? Jusque ici, personne ne l’avait fait en France. Chacun pense ce qui veut. Mais ce genre de propos me fait rire. Nous, nous étions très fiers ».

A la mi-temps, le coach nous avait pourtant mis en garde. Il avait raison de le faire… Il y a eu du relâchement… On était pourtant au-dessus de cette équipe. Cela va nous servir de leçon pour la suite

Le passé toujours  en revenant sur le match nul face au VAFC. « On avait la maitrise et on a eu des occasions pour marquer un autre but après avoir ouvert le score. On aurait dû inscrire ce but pour mieux gérer la rencontre… A la mi-temps, le coach nous avait pourtant mis en garde. Il avait raison de le faire… Il y a eu du relâchement… On était pourtant au-dessus de cette équipe. Cela va nous servir de leçon pour la suite »

Le présent prend la forme du match face au Betis Ligue Europa. « Cette compétition est intéressante à jouer. Il faut tout faire pour aller le plus loin possible, plus loin que la saison dernière… Je pense que le coach pourrait faire tourner. Tout le monde dans le groupe reste ainsi concerné. Au match aller, on avait vu une équipe du Betis avec de la qualité offensive ; nous, nous avions bien défendu. Cela va être intéressant. On sait que l’on peut se qualifier en gagnant ce match ».

Et quasiment dans la foulée de ce rendez-vous européen, direction le Parc des Princes pour se coltiner « le monstre » de la L1. « La saison dernière, nous avions fait un match correct dans le jeu avec un dispositif différent (3 défenseurs centraux). Mais le PSG était un peu au-dessus. Nous avions eu cependant 2 ou  3 occasions de but… Cette année, le contexte est différent. L’écart de points est plus conséquent. Mais, personnellement, je ne fais pas un complexe d’infériorité. Certes le PSG domine laL1, mais sur un match, on ne sait jamais ce qui peut se passer. Ce ne sera pas compliqué de se motiver. Jouer au Parc, c’est toujours un grand moment. Il y a une superbe ambiance que l’on va essayer de faire taire. Le PSG est fort collectivement et individuellement. Zlatan ? Il est un peu chambreur… »



L’OL qui a retrouvé la totalité de son effectif ces derniers temps dont des joueurs plus âgés et plus expérimentés. «C’est forcément différent. Cela fait du bien d’entendre des discours comme ceux des joueurs plus âgés à l’image de Rémy (Vercoutre), Milan (Bisevac)… Oui, cela manquait… Mais sur l’état d’esprit, cela ne dépend pas que de l’âge. Le retour de Rémy ? On a senti qu’il était de retour. Il avait vraiment envie de revenir… Il a une grande présence… ».

Habitué de toutes les sélections de jeunes, « Sam » est désormais titulaire dans celle des Espoirs. « Le passage s’est passé sans problèmes. On se connaissait pour avoir joué ensemble dans les sélections précédentes. Notre sélectionneur, Willie Sagnol, est nouveau. On apprend à se connaitre… ». Et la Coupe du Monde au Brésil ? « Je suis ambitieux et cela me fait progresser. Je bosse pour être bon avec l’OL… Après, on verra… ».

Sur le même thème