masculins / ACA - OL

La mauvaise affaire corse.

Publié le 25 septembre 2013 à 21:00 par R.B

L’OL a donné le bâton pour se faire battre… et s’incline alors qu’il y avait la possibilité de faire mieux… Très décevant…

 Besoin de points pour l’ACA afin de sortir de la zone de relégation et de reprendre confiance après 6 matchs sans succès. Besoin de points pour l’OL dans l’optique de confirmer la récente victoire contre les Canaris et de rester au contact du haut de tableau. Des absents de part et d’autre…cela évite que certains se plaignent plus. Solidité retrouvée ainsi que le chemin des filets adverses, l’OL a désormais la meilleure attaque du championnat, le club olympien semble avoir un bon coup à jouer… Comme prévu, mis à part Fofana pour Dabo, blessé, Rémi Garde n’a pas apporté de changements à son onze de départ.

L’équipe ajaccienne largement modifiée n’hésite pas à aller de l’avant en début de rencontre alors que l’OL est plutôt imprécis. Grenier ouvre le bal des artificiers sur coup franc. Gomis sollicite Ochoa qui sort le missile du numéro 18 olympien. La première occasion du match.  L’OL joue à son rythme avec de la sérénité. Mais sur une superbe ouverture de Cavalli, Arrache ouvre le score. Les Lyonnais sont coupables d’inattention !

L’OL monopolise le ballon ; le rythme s’accélère… toujours avec du déchet.  Dielna oblige Lopes à un arrêt décisif sur une frappe lointaine. Chaque équipe joue avec ses armes. Mais les débats restent mièvres. Diarra pose des problèmes dans son couloir gauche. Mostefa inquiète Lopes juste avant la mi-temps. L’équipe corse mène au repos. L’OL devra en faire plus…

La seconde période débute par un coup franc de Grenier sorti miraculeusement par Ochoa. Les locaux répondent sur un contre toujours sur le côté gauche. Un nouveau coup franc pour le maestro lyonnais ? Hors cadre. L’OL pousse constamment. Les Ajacciens résistent au courage jusqu’au but de Malbranque bien décalé par Lacazette. Lacazette très actif.

 L’OL insiste mais reste sous la menace des coéquipiers de Cavalli, subtil gaucher à la baguette du jeu de son équipe. Et sur un nouveau ballon en profondeur, Camara, tout juste entré en  jeu, à la limite du hors-jeu trompe Lopes ! Incroyable… Plea remplace Briand et Fékir prend la place de Malbranque. L’OL passe en 4-4-2. Ravanelli fait ses ajustements pour garder ce résultat.

Sans jamais gagner vraiment en qualité, cette rencontre se poursuit avec la même incertitude.  L’OL va-t-il revenir au score ? Un centre de Fékir sème la panique dans la surface de réparation corse. Clément Grenier a une nouvelle cartouche sur coup franc… en vain. Puis une autre plus excentrée détournée magistralement pat Ochoa sur son poteau. Le gardien mexicain tient la baraque jusqu’au bout et l’OL s’incline avec des  regrets et Lacazette expulsé. Triste soirée…

 

...

La feuille de match


A Ajaccio, stade François-Coty, 7 000 spectateurs environ ; arbitre, M. Gautier. ACA 1 OL 0 (mi-temps : ACA 1 OL 0)

ACA : Ochoa – André, Zubar, Dielna, Crescenzi – Mostefa, Goncalves – Lasne (puisPierazzi 78ème),  Cavalli (cap) (puis Belghazouani 74ème), Diarra – Arrache (puis A. Camara 66ème). Entr : Ravanelli.

OL : A. Lopes – Fofana – B. Koné, Umtiti, Bedimo – Gonalons (cap), Malbranque (puis Fékir 75ème), Grenier – Briand (puis Plea 74ème), Gomis, Lacazette. Entr : Garde.

Buts : pour l’ACA, Arrache (18ème), A. Camara (70ème) ; pour l’OL, Malbranque (56ème)

Avertissements : pour l’ACA, Goncalves (10ème), Arrache (18ème), Lasne (52ème), Mostefa (88ème), Camara (91ème), Belghazouani (93ème) ; pour l’OL, Malbranque (40ème), Laczaette (94ème), Grenier (94ème)

Expulsions : pour l’OL, Lacazette (94ème).

...
Sur le même thème