masculins / Monaco - OL J-3

La réaction de Gérard Houllier

Publié le 16 mai 2007 à 12:00 par SC avec BV

Gérard Houllier a tenu à réagir aux informations révélées par le quotidien Aujourd’hui en France faisant état de son départ vers Kiev la saison prochaine.

Quelle est votre réaction après les informations révélées par le quotidien Aujourd’hui en France faisant état de votre départ vers Kiev la saison prochaine ?
A en croire certains médias, jeudi dernier j’étais à Newcastle. Vendredi, j’aurais été à Kiev. Alors que l’on peut vérifier que j’étais ici à Lyon puis à Paris. Hier, j’étais à Manchester City. Tous les jours il y a une nouvelle rubrique et cela va continuer comme cela jusqu’à la fin de la saison et même jusqu’à la fin de la période des transferts. Tout ce que je peux faire, c’est démentir. Je n’irai pas à Kiev l’an prochain.

Serez-vous encore à l’Olympique Lyonnais la saison prochaine ?
Je reste à l’Olympique Lyonnais. Pour l’instant, je suis à l’Olympique Lyonnais. Terminons la saison. On a encore deux matchs importants à jouer. Deux matchs qui peuvent nous permettre, d’une part, d’atteindre le même nombre de points que la saison dernière. D’autre part, de rester invaincus. En cas de victoire à Monaco - car je suis plus préoccupé par cela que par le reste qui me fait plus rire qu’autre chose- on établirait un nouveau record (le nombre de victoires à l’extérieur sur une saison).

Comment réagissez-vous à ces rumeurs ? Vous énervent-elles ?
Non. J’ai passé une bonne partie de ma carrière en Angleterre où c’est monnaie courante. J’ai presque envie de dire que je suis « blindé ». Souvent, c’est plus risible qu’autre chose. Il y a l’information et le démenti de l’information. Cela fait deux occasions d’avoir du papier et d’avoir des ventes. C’est tout.

Vous sentez vous flatté par ces rumeurs ?
Je suis flatté mais je peux encore une fois vous assurer que je n'irai pas à Kiev la saison prochaine. Il y a eu Newcastle. Je savais que c’était faux car je savais qui il y avait là bas. Il y aura sûrement Manchester City car l’entraîneur, que je connais bien, a démissionné et qu’il y a un nouveau repreneur. Il faut savoir qu’à chaque fois qu’il y a un départ en Angleterre, mon nom sera cité. Je sais que Kiev s’était intéressé à moi. C’est vrai qu’il y a eu une approche mais elle date plutôt de l’hiver que du printemps. Et on est presque en été. Je sais également qu’ils étaient sur d’autres noms car ils voulaient un grand entraîneur. Il est possible qu’ils utilisent mon nom pour dire : « si vous ne vous pressez pas, c’est lui qui va « prendre le job » ». Vous êtes quelques fois utilisé de la sorte. Cela fait partie du jeu des médias et des agents. (Concernant les rumeurs évoquant les sélections américaines ou australiennes) Dès que quelqu’un parle anglais autour de moi, ce serait soit un Australien, soit un Américain. Je ne peux actuellement plus côtoyer d’amis australiens ou américains parce que l’on pense tout de suite que je vais aller là bas. Je peux vous assurer qu’il n’y a rien de fondé. Je travaille actuellement pour la saison prochaine avec mon staff et le reste du club. J’ai eu le président au téléphone ce matin. Je lui ai dit que c’était complètement risible et bidon.