masculins / OL 2 - Fiorentina 2

La revue de presse

Publié le 18 septembre 2008 à 12:44 par SC

L’Equipe fait sa Une avec « LYON ne l’a pas volé », et de dire l’OL remonte le moral du foot français. Vincent Duluc rend hommage à Benzema. « Passeur et buteur de la révolte lyonnaise. L’attaquant a été énorme. » En revanche il montre du doigt la défense qu’il estime incertaine, encore.

Aujourd’hui en France titre « L’OL revient de loin » ou encore « les Lyonnais évitent le pire ». Notre confrère arrive à cette conclusion : « Décidément, l’OL a du mal avec les clubs italiens. Après l’AC Milan, la Roma, le septuple champion de France a failli tomber hier soir face à la Fiorentina, pourtant loin d’être un grand d’Europe. »

Le Progrès consacre 3 pages à cette rencontre. « L’OL sauvé des eaux… » « Lyon revient de l’enfer après une longue souffrance. Au soir de cette première journée de poules, il reste en vie. C’est vraiment l’essentiel, » souligne Antoine Osanna.
Le courage au rendez-vous. L’OL évite le naufrage devant la Fiorentina : 2-2. L’équipe lyonnaise s’est trouvée victime du froid réalisme à l’italienne. Mais l’agressivité offensive lui a permis de se refaire une santé.
« Benzema sonne la révolte ». Christian Lanier dans cet article ne tarit pas d’éloges sur Benzema : « Alors que le sort de l’OL semblait scellé, l’étoile lyonnaise a scintillé pour relancer son équipe. L’OL peut remercier Karim, son ange gardien. »
En lisant le Progrès, vous pourrez découvrir un entretien avec Claude Puel qui fait part de sa satisfaction d’avoir vu l’OL égaliser : « c’est costaud de revenir, cela montre encore une fois le caractère de cette équipe, mais cela montre aussi la progression qu’on doit avoir. »

Libération n’est pas tendre voir un peu excessif : Ligue des champions : sale temps pour le foot français.
« Après Marseille et Bordeaux mardi, l’Olympique Lyonnais a déçu mercredi, » et Olivier Bertrand de s’inquiéter de la défense de l’OL, pour lui je cite : « elle est catastrophique. »

Le Figaro titre : Lyon limite la casse.

Enfin La gazetta : « Une Violo rageuse à Lyon, le doublé de Gilardino n’empêche pas le nul. » Dans cet article, notre confrère italien montre du doigt l’OL qui pour lui a manqué de fair-play et dit-il : « on ne peut tous être comme la Fiorentina qui a remporté ce titre du fair-play dans le Calcio la saison dernière. »