masculins / OL - Caen J-1

La revue de presse avant OL-Caen

Publié le 20 mai 2011 à 11:31 par EC

A J-1 de la rencontre entre l’OL et Caen, comptant pour l’avant-dernière journée de Ligue 1, retour sur le traitement de ce match par la presse française…

  L’Equipe
« A Lyon, feu d’artifice et manif » titre Vincent Duluc dans le quotidien en référence au feu d’artifice prévu après le match par le club, et à la manifestation de supporters prévue, elle, avant la rencontre. Le journaliste revient sur la possibilité pour l’OL d’officialiser sa qualification pour la prochaine Ligue des Champions dès demain : « il est raisonnable de penser que quatre points suffiraient à Lyon (…). Mais si le PSG ne battait pas Lille demain au Parc, il suffirait à l’OL de battre Caen pour assurer sa place au barrage de la Ligue des Champions ». Il reprend ensuite les propos de Claude Puel qui, lui, ne pense pas à cette éventualité : « La donne a peut-être un peu évolué (après la défaite du PSG à Bordeaux), mais elle n’a pas fondamentalement changé. On est programmés pour gagner ces deux derniers matches, pas pour la spéculation ». Claude Puel réagit ensuite à la manifestation des supporters : « On a besoin de tout le monde, et au sens des responsabilités des uns et des autres. On a tous la volonté, club, joueurs, supporters, de prétendre disputer la Ligue des Champions. »
Du côté de Caen, Youssef El-Arabi donne sa vision de la rencontre de samedi : « C’est jouable. Après tout, Lyon a aussi la pression, ils jouent la 3e place. Contre Brest, ils ont été costauds, mais ils ont concédé pas mal d’occasions et auraient pu perdre. Ce n’est pas la même équipe qu’il y a deux mois. En plus, à chaque fois qu’on a  joué contre Paris, Lyon ou Marseille, on a répondu présent. »

  Le Progrès
Dans le quotidien régional, Antoine Osanna évoque aussi la possibilité, pour l’OL, d’assurer la 3e place dès samedi. Il reprend ensuite les propos de Jérémy Toulalan, qui explique qu’en « dépit d’un environnement pas facile, on est concentrés et on pense surtout à battre Caen et Monaco car troisième ou quatrième, ça change tout ».
Ensuite, Philippe Perroud pose cette question, en référence à l’absence de Bafé Gomis et à l’incertitude autour de Lisandro : « Un attaquant de pointe ou pas contre Caen ? ». En expliquant que Jimmy Briand pourrait être « une alternative », le journaliste cite l’entraineur de l’OL par rapport à Licha : « On saura en fin de journée s’il est apte à être dans le groupe, et s’il peut débuter ou non. Mais le choix se fera aussi en fonction du match à Monaco qui devrait être décisif ».

  Le Parisien – Aujourd’hui en France
Le quotidien national publie une interview du conseiller de Jean-Michel Aulas, Bernard Lacombe. Il glisse, à l’intérieur d’un bilan de la saison, quelques mots sur la rencontre face à Caen, et sur l’attitude qu’il aimerait que les joueurs ont : « Ce que je voudrais, samedi, c’est qu’en sortant du terrain, les types aient envie de vomir tellement ils auront fait d’efforts. Qu’ils soient vidés. »


  Le site officiel su SM Caen évoque évidemment la rencontre de samedi. Grégory Proment, milieu caennais, résume ainsi le contexte de la rencontre : "Eux ont quelque chose d'important à jouer, nous aussi. On doit penser à ce qu'on est capable de faire. Ils vont mettre de l'envie. Si on arrive à la contenir, on peut faire quelque chose d'intéressant...". Youssef El-Arabi évoque également la situation de son club, et son maintien qui passe par Gerland : "On a deux gros matches, il nous faut un point. Il faudra qu'on aille chercher ça très rapidement. On ne va compter que sur nous-mêmes. On a notre destin en main."

Et pour ceux qui pensent ou disent que, samedi, en vue des objectifs des deux clubs (Ligue des Champions pour l’OL, maintien pour Caen), le match s’annonce fermé, voire triste, on ne peut que leur conseiller d’écouter Jean-Claude Suaudeau qui, dans France Football, résume sa philosophie du football ainsi : « le plaisir du jeu génère de l’énergie pour l’enjeu ». A bon entendeur…

Sur le même thème