masculins / OL-OM J-2

La revue de presse avant OL-OM

Publié le 06 mai 2011 à 10:50

Malgré l’arrivée du choc entre les deux Olympiques, le match de dimanche occupe peu la presse française, obnubilée par l’affaire Mediapart…

L’Equipe
A l’image du quotidien Aujourd’hui en France, le quotidien sportif national n’a pas un seul mot pour le match de dimanche à Gerland. Une double page est consacrée à l’affaire des quotas, puis une page sur la lutte pour le maintien en Ligue 1. Deux autres pages foot sont également présentes dans cette édition : une consacrée à la Ligue 2, puis une regroupant des infos de Ligue 1, avec une place particulière aux difficultés du Président de l’AJ Auxerre, Alain Dujon.

France Football
L’hebdomadaire consacre une page au 5-5 de l’année dernière, ainsi qu’un encart au match de dimanche, qualifié « d’affiche » du week-end. Dans celui-ci, on peut lire que « pour cette ultime séance de rattrapage, ce dimanche, Lyon est forcé d’agir, au risque de voir le PSG, en déplacement à Monaco, lui piquer le dernier sésame pour la C1 ».
A noter par ailleurs une grande enquête de l’hebdomadaire sur la situation actuelle de l’OL.

Le Progrès
Le quotidien régional, en revanche, consacre une belle place au match de dimanche. A noter d’abord cette statistique : sur 40 matches disputés face à l’OM, l’OL a marqué lors de 38 rencontres.

Ensuite, Christian Lanier tente de découvrir en avant première quelle sera la composition de l’équipe lyonnaise. Selon lui, Claude Puel fera appel à une équipe composée de « joueurs chevronnées », à l’image de Jérémy Toulalan et de Cris. La suspension d’Aly Cissokho pourrait également amener Kim Källstrom à redescendre d’un cran en tant que latéral gauche. Le journaliste mise, finalement, sur un 4-4-2 avec l’absence de Yoann Gourcuff et la présence de Lisandro et Bafé Gomis.
Quant à la composition de l’OM, Christian Lanier croit savoir que Loïc Rémy sera titulaire à la pointe de l’attaque lyonnaise, laissant André-Pierre Gignac sur le banc.
Enfin, Le Progrès prévoit la venue d’environ 2300 supporters marseillais pour ce choc à Gerland.

La Provence
Le quotidien régional s’essaie lui aussi à une petite prévision de l’équipe qu’alignera Claude Puel contre l’OM, en titrant « Toulalan titulaire, Gourcuff sur le banc ? ». Ce dernier point serait vrai si le coach lyonnais fait de nouveau confiance à un 4-4-2 avec Lisandro et Gomis en attaque.

Ensuite, le journal reprend quelques propos d’Edouard Cissé. Questionné sur la possibilité d’un nouveau 5-5 ce dimanche, le milieu de terrain marseillais explique qu’il préfèrerait un autre score : « je signe pour un 5-4 en notre faveur. Mais je ne sais pas si nous sommes capables d’en marquer cinq et d’en encaisser cinq. L’an dernier, nous n’étions pas contents, les coaches encore moins, parce qu’il y avait eu des buts casquette. Ce serait mieux cette fois-ci d’en mettre un de plus que l’adversaire ». Le journaliste analyse, sur ce point, que « même un 1-1, qui préserverait l’équilibre défensif pourrait se révéler fatal pour les ambitions de l’OL, qui désormais regarde autant en haut, vers Lille et l’OM, qu’en bas, avec le retour du PSG à sa hauteur. Pour l’OM, le nul serait moins grave; mais il offrirait une avance de trois points aux Lillois s’ils gagnaient à Nancy. »

Le site officiel du club phocéen, OM.net, consacre un article aux « difficultés lyonnaises ». L’adjoint de Didier Deschamps, Guy Stephan, analyse ainsi la situation lyonnaise : « Il y a peut-être une certaine usure, des cadres sont aussi moins performants et il y a eu pas mal de blessures. Mais surtout des joueurs «hors-normes» comme Juninho et d'autres ne sont plus là. Mais ça reste une équipe compétitive même si c’est nettement en-dessous de ce qu’ils ont montré les saisons précédentes ». Loïc Rémy, l’attaquant marseillais et ancien lyonnais, résume ainsi : « Il n’y a pas la crise non plus. S’ils se qualifient pour la Champions League, je pense que ça sera très bien pour eux. Et l’année prochaine, ça sera une autre saison. »

Sur le même thème