masculins / OL - Hapoël

La revue de presse d’avant-match

Publié le 07 décembre 2010 à 11:20 par DC

A quelques heures du coup d’envoi du match entre l’OL et l’Hapoël Tel Aviv au Stade de Gerland, coup d’œil sur la presse française.

 Le Progrès prévient en une de son édition du jour : « L’enjeu en vaut la chandelle ». L’enjeu, c’est bien sûr la première place du groupe B pour l’OL, qui va la disputer ce soir aux Allemands de Schalke. « L’OL est au rendez-vous, mais il faut ce soir, viser un peu plus haut encore » poursuit le quotidien régional. Tout en rappelant à juste titre que Lyon est « pour la huitième saison consécutive, qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions ».
Malgré tout, le journal local rappelle que Tel Aviv n’est pas une équipe à mésestimer. « Le champion d’Israël a progressé, indiscutablement, depuis ses débuts en LDC. Il a mené la vie dure à Schalke et Benfica, obtenant même une victoire face aux Portugais (3-0) ». Des performances retenir, car oui, l’Hapoël n’est plus la même équipe qu’au match aller.
Le Progrès se charge ensuite de faire appel à la mémoire de ses lecteurs en précisant qu’il y a un an, « Max Gonalons se révélait grâce à son but de la tête à Liverpool ». Avant de remarquer qu’effectivement, « depuis un an, Max a encore grandi, plus mûr, plus sûr, plus fort ».



 L’Equipe de son côté, fait le même constat. « Lyon joue la tête » au Stade de Gerland. L’enjeu principal est clair, « éviter le match retour à l’extérieur ». Mais bien au-delà de la seule satisfaction de terminer en tête, « l’OL a surtout besoin d’enchaîner les bons résultats » souligne le quotidien sportif. Avant de s’interroger sur la présence ou non d’une pièce maîtresse de la machine lyonnaise, Lisandro. « Lisandro en pointe ? La vie de l’OL est beaucoup plus simple quand Lisandro a envie de tout casser ». Mais un autre joueur est au centre de cette opposition, le cap’taine Cris. Enfin de retour après des ennuis physiques répétés, le rempart de l’OL se sent soulagé : « C’a été dur de regarder les matchs à la télé. Mais ça y est, dans ma tête je suis dedans. J’ai toujours envie de jouer.»

 De son côté, le Parisien souligne que « la communauté juive de Lyon poussera derrière Tel Aviv ». Avant de préciser que des « mesures de sécurité ont été prévues pour prévenir les incidents ». Dans les tribunes en tout cas, il y aura du monde pour encourager l’Hapoël. « 200 supporters israéliens ont fait le déplacement, et quelques milliers de juifs de Lyon seront disséminés dans les quatre tribunes » précise enfin le quotidien national.

Sur le même thème