masculins / Steaua Bucarest - OL J-1

La revue de presse de ce lundi 25

Publié le 25 septembre 2006 à 12:00 par BV

Revue de presse à la veille de la rencontre entre l'Olympique Lyonnais et le Steaua Bucarest.

Si L’Equipe fait sa Une du réveil nantais, le quotidien sportif consacre une pleine page à l’Olympique Lyonnais. Sous le titre « Lyon toujours plus fort », Claude Chevally note que « l’OL impressionne et aborde son déplacement en toute sérénité ». Comparant l’exercice 2006/2007 des Rhodaniens (19 points au soir de la 7e journée) à celui de la saison passée (17 points), il souligne que « les Gones ont passé la vitesse supérieure » et se demande s’il est « prématuré d’imaginer dès aujourd’hui une très large domination domestique du quintuple champion de France en titre ».
A la veille de la rencontre face au Steaua Bucarest, il affirme que « Lyon se présentera en favori » tout en rappelant les propos mesurés de Jean-Michel Aulas et Juninho. « Tout le monde veut nous faire croire que ce sera facile, déclare le président lyonnais. C’est faux ». Et Juni de mettre en garde contre tout excès d’optimisme. « Ce que je sais, en revanche, c’est que ça ne serait déjà pas mal de faire un match nul à Bucarest par rapport à notre tableau de marche ».

« OL : et maintenant Bucarest ». Le Progrès s’attarde quelques instants sur la performance des « brillants vainqueurs de Lille » au terme d’un « récital de très haute volée ». Après cette « brillante victoire conjuguée au revers de Marseille à Nantes qui fortifie la position lyonnaise en tête du championnat », le quotidien régional souligne que « l’intention régulière et évidente de la formation lyonnaise est de tout écraser sur son passage ». Antoine Osanna fait écho au président olympien Jean-Michel Aulas rappelant le professionnalisme de ce groupe où « rien n’est laissé au hasard », notamment dans l’entretien d’une « condition physique supérieure ». L’aspect le plus admirable de ce groupe étant « cette extraordinaire capacité de chacun à entrer dans le onze de départ et à �tre immédiatement efficient », il conclue en relevant que « l’OL est tout de même un peu plus à l’abri que les autres d’un accident ».
Le Progrès offre également un gros plan de Kim Källström qui « fait déjà l’unanimité ». Le quotidien régional souligne que cette « arme fatale de plus du dispositif lyonnais » laisse au second plan toute forme d’anxiété. « Il faut se méfier de tout le monde dans le football, mais ne pas avoir de crainte » prévient celui dont Christian Lanier prédit qu’il « devrait écrire de très belles pages du côté de Gerland.
La seconde page consacrée à l’Olympique Lyonnais est axée sur la rencontre face au Steaua Bucarest. Christian Lanier relate l’accueil qu’ont reçu les Rhodaniens à leur arrivée dans la capitale roumaine. « Rarement, lors d’une arrivée, les Lyonnais n’avaient été à ce point cernés par les micros tendus par une meute de journalistes ».
Antoine Osanna dresse également un portrait de Cyril Théreau, premier joueur français à porter les couleurs du Steaua.

Aujourd’hui en France dresse le bilan des Olympiens loin de Gerland. « Et en plus, Lyon sait voyager », titre Willy Maisonnasse. Rappelant qu’avant leur défaite dans les dernières minutes à Milan, les Lyonnais étaient restés invaincus durant 29 rencontres à l’extérieur, il affirme que « les leaders de la Ligue 1 n’ont aucune raison de douter » avant de terminer sur une note historiquement optimiste : l’OL s’est déplacé deux fois à Bucarest (contre le Rapid ou l’Etoile Rouge de Belgrade) et a toujours gagné.

Photo de Fred les doigts pointés vers le ciel à l’appui, sous le titre « Lyon rugit, Bordeaux réagit », UEFA.com fait sa une de la prise de pouvoir du club rhodanien en Ligue 1. « En torpillant Lille à Gerland », les Lyonnais « impressionnants en seconde période » ont pris 3 points d’avance sur l’OM et relégué les Lillois à 9 points.

Sur son site internet, Sport, Le magazine sport free attitude, met également l’accent sur la domination de l’OL sur le championnat de France. « L’OM battu à Nantes, l’OL est seul en tête » complète une photo des Lyonnais s’enlaçant après le doublé de Fred.
Sur le même thème