masculins / Rangers - OL

La revue de presse du 12 décembre

Publié le 12 décembre 2007 à 10:53 par BV

Petit tour d'horizon de la presse de ce mercredi 12 décembre.

[IMG41308#L]Au lendemain de la lourde défaite de l’OM à domicile contre Liverpool, l’Olympique Lyonnais constitue comme le titre l’Equipe « la dernière carte » du foot hexagonal. Et le quotidien sportif de souligner qu’ « une élimination (des Rhodaniens) accablerait tout le football français ». L’Edito encourage les « Gamins », Hatem Ben Arfa et Karim Benzema : « à eux de jouer et de bien jouer. Pour eux-mêmes, pour l’OL bien sûr, mais aussi pour que le football français n’ait pas à supporter un hiver particulièrement triste ».
« Le rêve d’un grand soir», c’est le titre de Vincent Duluc qui souligne que « les Rangers n’ont plus perdu un match européen à Glasgow depuis trois ans ».
Notre confrère a également rencontré Karim Benzema. Sous le titre « Benzema adore ça », il dresse le portrait de l’attaquant rhodanien. De la réussite de son buteur dépendra en grande partie la qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions de l’OL. « Ca va être un truc de fou ! » analyse-il.
S’ensuit une interview de Rémy Vercoutre qui déclare : « on a conscience d’être revenus de l'enfer. On ne peut donc pas se contenter de la Coupe de l’UEFA. » Le gardien lyonnais revient également sur sa situation personnelle. « Je me sens de mieux en mieux » confie-t-il à Claude Chevally. Son meilleur souvenir ? « Qu’après avoir connu quelques problèmes défensifs, Lyon se retrouve aujourd’hui troisième défense de L1 derrière Nancy et Nice. » Un mauvais ? « L’aller contre Glasgow. On a tous pris une claque. »

[IMG41305#L]Le Progrès fait également sa Une sur cette rencontre : « OL : il faut gagner ! » Facile à dire, mais comment faire ? Avant tout, il « doit le vouloir très fort » écrit Jean-François Gomez qui ajoute que « sans rage de vaincre, les coéquipiers de Juninho n’arriveront à rien ». Ce soir, 53 000 supporters écossais compliqueront la tâche des Olympiens. Et notre confrère de citer Gérard Houllier, l’ancien entraîneur lyonnais : « Je n’ai encore jamais vu de supporters marquer de but. » De son coté, Christian Lanier donne un coup de projecteur sur « Juninho, l’homme le plus surveillé d’Ecosse… » Ce soir, le Brésilien jouera son 50e match de Ligue des Champions. Probablement piqué par les accusassions de tricherie portées contre lui par le portier des Rangers Mc Gregor, Juni replace le débat sur terrain : «il va voir si je suis un tricheur », lance-t-il.
Autre joueur clé de cette rencontre : Sidney Govou qu’Antoine Osanna présente comme « le taulier de la maison lyonnaise en même temps que le dépositaire d’un certain état d’esprit ». L’attaquant lyonnais prévient : « il ne faudra surtout pas avoir de regret. On n’a pas fait tout cela pour quitter Glasgow avec de la frustration. »

[IMG41303#L]En Une d’ Aujourd’hui en France, les attentats qui ont touché Alger hier. « L’horreur à Alger» titre le quotidien qui consacre également une double page à la rencontre entre les Rangers et Lyon. « Pour l’OL, c’est aussi une question de prestige» note Marc Benoist qui relève que « l’image de l’OL serait écornée » en cas d’élimination.

[IMG42763#L]Alger également bien sûr en Une du Dauphiné Libéré. Sur la rencontre de ce soir : « Lyon, le test vérité » en titre. Le quotidien d’affirmer qu’ « entre le "Lyon n'est pas mort ce soir" et "Rangers in the night", c'est du 50/50. »