masculins / OL 0 - Glasgow 3

La revue de presse du 3 octobre

Publié le 03 octobre 2007 à 12:54 par BV

« Naufrage », « Cauchemar », « Cataclysme », « gâchis », « agonie ». Au lendemain de la défaite de l’Olympique Lyonnais face à aux Rangers, la presse ne verse pas dans l’euphorie pour qualifier la prestation des champions de France.

[IMG41308#L]« Lyon le désastre », titre le quotidien sportif L’Equipe aux yeux duquel « la qualification relèverait du miracle ». Sébastien Tarrago constate «qu’on avait imaginé un peu tout mais pas ça !» Le jugement de notre confrère est sans appel : « Lyon ne méritait pas beaucoup mieux. Il n’a plus le niveau pour rivaliser avec les meilleurs en Ligue des Champions. »
L’éditorial du quotidien sportif n’est pas plus conciliant avec les champions de France : « Hier soir, Lyon n’a pas raté que son match. Il a loupé l’occasion de montrer (…) qu’il n’appartenait plus au ventre mou de la Ligue des Champions. »

[IMG41305#L]Pour le Progrès, l’OL a pris « une grosse claque. » Le quotidien régional souligne que le club lyonnais a « touché le fond. Une incroyable défaite qui compromet sérieusement leurs chances de qualification. »
Antoine Osanna revient sur ce « soir de cauchemar. » Le verdict est sans appel : « sans rigueur défensive ni inspiration au plan offensif, le champion de France a subi une incroyable humiliation. »
Enfin, constatant que « l’OL démarre au plus mal sa campagne 2007-2008 », Jean-François Gomez s’interroge : « l’OL va-t-il tout gâcher ? »

[IMG41310#L]« L’OL en plein naufrage » pour le Parisien. Deux semaines après la gifle à Barcelone, Marc Benoist remarque que « Les Lyonnais très décevants ont tendu l'autre joue face aux Ecossais. »

Aux yeux de Dominique Pagnoud du Figaro, l’OL a pris « une douche écossaise ». Les causes docteurs ? « Un peu de suffisance, beaucoup d’insuffisances. »

Le Monde note que l’OL a été « humilié par les Glasgow Rangers. » Erwan Le Duc constate que « sans imagination et en deçà techniquement, les Lyonnais ressemblaient au fantôme de l’équipe collective et virtuose des dernières saisons. »
Pour notre confrère, Jean-Michel Aulas et Alain Perrin sont désormais face à un défi qui va au-delà de la quête devenue hypothétique d’une qualification européenne : « refaire de l’Olympique Lyonnais une équipe de football digne de ses six titres de champion de France. »

Bref, on a déjà connu plus réjouissant !
Sur le même thème