masculins / OL - Stuttgart

La revue de presse du 7 novembre

Publié le 07 novembre 2007 à 10:39 par BV

Ce soir, l’OL affrontera le VfB Stuttgart, et la presse est quasi - unanime pour placer cette rencontre sous le signe de l’espérance. Les Unes de l’Equipe et du Progrès le soulignent : « L’OL croit, l’OM ploie » pour le quotidien sportif ; « L’OL doit y croire » pour le régional.

Titrant « l’OL joue sans filet », l’Equipe note que « s’ils gagnent, les Lyonnais auront au moins assuré leur présence en Coupe de l’UEFA. Et plus si affinités… »
S’ensuit une interview de Cleber Anderson. « J’ai retrouvé mon niveau » déclare le Brésilien qui se juge « pratiquement à cent pour cent ». Il évoque également ses deux jeunes coéquipiers de l’attaque Benzema et Ben Arfa qui « pourraient être en sélection brésilienne », reconnait n’avoir « jamais joué dans un groupe aussi fort. » Et la qualification pour la Ligue des Champions ? « Moi, j’y crois » confie-t-il.
A la lumière de cette rencontre, l’Equipe met en exergue la qualité de la formation lyonnaise. Dans son éditorial, le quotidien sportif salue « un événement totalement inédit à ce niveau sur notre continent » : aligner trois attaquants, formés au club, tous internationaux A (Govou, Ben Arfa et Benzema). L’OL, « bel exemple de la fameuse exception française », doit « en être vraiment fier .»
Une performance qui fait de l’OL « une manière d’OVNI dans le ciel très étoilé de la plus grande compétition de clubs du monde ».
Statistiques à l’appui, L’Equipe salue les résultats du centre de formation de l’OL : 16 attaquants formés au club ont disputé au moins 5 matchs en L1 depuis 10 ans ; 13 ont porté le maillot de l’Equipe de France ; 12 évoluent actuellement en L1, 13 en L2 ; 10 jouent actuellement à l’étranger.

Le Progrès voit dans cette rencontre un « Passeport pour l’espoir ». Affirmant que « l’OL doit gagner ses trois dernières rencontres pour monter dans le wagon des seize meilleures équipes européennes », le quotidien régional questionne : « est-il capable de le faire ? » En tout cas, en ramenant de Stuttgart un succès 2 buts à 0, « l’OL s’est enfin intégré à la bagarre et il doit continuer à porter des coups pour éviter un KO retentissant. »
De son coté, Christian Lanier a rencontré Hatem Ben Arfa. L’international français y fait part de son amour pour l’OL, pour le jeu, pour Maradona. Il y évoque également ses ambitions et la nécessité de « se faire mal, repousser ses limites, défendre. » Lucide, il reconnait que « rien n’est jamais acquis » et donne sa vision du professionnalisme : « une carrière c’est un livre, et chaque page, c’est une passe. Dès qu’on a fini, il faut penser à la prochaine pour finir le livre. »

L’OL est également en Une d’Aujourd’hui en France. Ce soir à Gerland, c’est un « Rendez-vous crucial » qui attend les Olympiens. Et de relever que « la porte des huitièmes de finale n’est pas encore fermée. »

Pour l’Equipe.fr, « La donne n’a pas changé », « l'Olympique Lyonnais est toujours dans l'obligation de gagner mercredi à Gerland contre Stuttgart pour entretenir l'espoir d'une qualification. »

De son côté, 20 Minutes prévient : « Défaite interdite. »

Enfin, une note résolument optimiste pour terminer : sur le site football365.fr, 71,4% des internautes pronostiquent un succès de l’Olympique lyonnais ce soir face à Stuttgart.
Sur le même thème